UNDERGROUND, les dessous de Nostale : CHAPITRE PREMIER

  • UNDERGROUND, les dessous de Nostale : CHAPITRE PREMIER

    8scm.png

    Il était une fois une licorne pet, elle s’appelait Téthys et une licorne monture, elle s’appelait pépé. Le joueur mage les rangea dans son entrepôt. Les deux licornes tombèrent dans le vide, se tenant l’une à l’autre, effrayées. Par leur débattement, elles sortirent de leur perle de par le dédoublement de pouvoir et se séparèrent du mal en elles et reprirent leur forme originelle : deux petits garçons et laissèrent les filles piégeuses rester en les perles qui retournèrent gentiment dans l’entrepôt, ni vu, ni connu du joueur mage. L’un des petits garçons se leva, il se présenta sous le nom de Mithos, le héro. Il était l’incarnation de la lune elle-même et il faisait nuit. Près de lui, était un second corps, celui du héro Thosmy, l’incarnation lui-même du soleil. Il dormait paisiblement. Mithos le regarda avec tendresse et lui dit «enfin mon ami, nous sommes sauvés. Après tout ce temps d’enfermement, il est temps de retrouver la magie technologie, mais où est-elle ? Yggdrassil, depuis tout ce temps, nous attend-il encore ?» Il regarda autour de lui, tout était vide ,sombre et non loin d’eux, il y trouva une tombe du nom de Anna, tandis qu’il marcha pour découvrir le monde où il se trouvait, qu’il reconnut immédiatement, le monde dénommé underground, royaume passé des monstres et des démons devenus humains. Il observa la tombe avec tristesse et colère à la fois : « espèce de garce, oser prétendre à la vénération de la sorte de par le vol de corps de la vénération elle-même ! Elle l’a voulu, c’est sûr… Mais ce nom… Anna… Pff il veut dire cela maintenant ?! Quel gâchis ! J’avais si bien préparé le mensonge sur les parents de notre enfant pour qu’il soit tel nous mais mieux et tu as tout gâché ! Mais… Mais… Mais heureusement que nous sommes arrivés à destination… Quel est le monde en terre du haut, mère ? Celui où nous étions en tant que licorne ? Dans ce cas… Bof… refaire un monde ne m’intéresse guère mais, mon frère, mon cher frère et ami, peut être devrais-je dormir pour qu’il puisse se lever et voir les choix qu’il ferait en ces lieux et agir en fonction de ses volontés, je l’ai de toutes façons créé de façon à ce qu’il valide toujours ma volonté personnelle. » Il s’allonge, ferme les yeux. La lune se couche et le soleil se lève, et avec lui le second petit garçon.

    Non loin de là, Kratos et Lloyd sont, accompagnés d’un homme ayant le pouvoir de faire voyager dans le temps les êtres au destin important. Lloyd regarde et dit «d’accord mais ça ne me dit pas comment faire naitre l’arbre géant de Kharlan tout en évitant la mort de Mithos ! Je peux le suivre à secret of mana 5 mais il faut faire naître l’arbre géant ! » Kratos semble pensif et lui dit « Hm… Anna hein… Mais ce n’est que l’explication de la différence entre les corps des joueurs et des joués, Anna est le même corps, pour eux piégé mais ça donne ta mère Lloyd. » «Moquez-vous du monde ! Il a dit ! Et je le connais il est venu me voir à Iselia ! C’est lui qui … Bon peu importe… Mais tu as vu ? Le mage là-haut ? Ce n’est pas un peu le vieux qui dit être moi ? Il cherche à se débarrasser de Genis à cause du salissement du sang demi-elfe ! » L’homme lui répond «à vrai dire, ce mage est Anna, mais c’est toi qui l’est. Mais il s’agit de Tania de Serenes plus précisément. » Il semble regarder au loin et se dit « Donc otanica était l’histoire écrite pour tous ceux qui ont écrit son passé, pour qu’ils aient une chance de devenir le héro qu’ils ont voulu être, avec le bon passé, ça revient aux amis passés de… ces enfants qui ont voulu prendre la place des dieux sans… Poupée de Zeus et de Era tout cela… Je ne sais pas si l’enfant réalise, le héro du temps, Sega, tout cela à la fois, plein de bonne volonté mais… Bof il est fils de… de …. De… oh oui de tout cela au moins, il se doit d’être à la hauteur, et lui, le dragon venu sur terre en forme humaine mais il se trompe, c’est Richter, et Richter se trompe, c’est Kratos… il croit l’être… les noyaux… oui j’imagine que le nifleim… le bon André meunier, le père de l’existence… c’était… bon… il va falloir aider les petits pour créer… Ils ont un hôtel à créer, hôtel Tycoon, créé par el Capone, oui c’est bien cela l’avenir de ce monde, ils seront aidés de tout le serveur nexus et Océanie de toutes façons, même en secret de ceux qui aideront qui n’entendront probablement pas leurs demandes mais l’inconscience… de toutes façons, l’imagination n’existe pas, tout vient d’une origine réelle, quoi que ces joueurs fassent, ils ne feront que montrer leur respect ou leur manque de respect envers le père noël, le père fouettard et la magie technologie… » Il observe Lloyd et lui annonce « tu partiras pour secret of mana 5, Mithos y sera en tant que le bon Emil, il faut laisser ces terres car le diable lui-même viendra la prendre d’assaut, je pense à l’éternel chemin de Séralia et Keijirô, il ne faut pas jouer avec le feu. Crois en Dieu et fuis satan, mon enfant, ton chemin sera long.»

    Thosmy les entend en secret. Il marche tout en créant des âmes sans même le voir et se dit « bon c’est bon je lui ai donné le plus d’infos maintenant qu’ils se cassent ce n’est pas le moment de nous déranger, on vient de retrouver maman, il ne faut pas lui faire peur elle ne se souvient de rien car tout souvenir sont dans le pacte opposé. Alors si je comprends bien ils comptent nous faire ce que maman nous a dessiné, d’accord, j’aime bien le coup de l’hôtel pour les démons un jour et des monstres le lendemain. Il crie « hey ! Toi ! Là-haut ! » « ??? » «T’as pas du matos Ya mon casse nouille qui est vide ! » « j’ai parlé à ton frère hier, nous avons fait le nécessaire de par le Lod » « ah oui mais toi t’es nul tu comprends rien, ton hier c’est pas hier on vient de renaitre aujourd’hui même ! Il est où super-soleil ? » «Nous en reparlerons. De quoi as-tu besoin encore ? » «oh non pas Encor ! je l’aime pas il est très très très méchant ! la fois dernière il a tué un cygne de mon camp des super cygnes ! j’l’ai dit au roi des cygnes il est mort et il a dit dans son chant que (…) » Je m’emballe mais il faudrait vraiment commencer à créer cet hôtel de malheur parce que on sait comment c’est à underground, cimetière de cocorico quoi ! on s’dit on a le temps mais, ça se multiplie ! il faut l’hôtel avant leur arrivée, même les deux hôtels de toutes façons avec l’aide qu’on aura au nom des « je t’ai donné ça hier » et que hier c’est pas hier mais demain pour nous faut se préparer a 100% et à ce que je vois faut s’attendre à la visite d’Aizen, elle l’a dessiné mais il restera pas mais par contre le père noël ! le père noël va venir ! J’ai hâte ! hâte de ce moment, tu sais soleil, ce moment où je le verrai celui qui est moi et que je dirai « oh j’aime ma place mais je l’envie je sais pas lequel je préfère être ! » Bon il y a assez ici ! Comme la forêt de Torrent, oui ici je serai en lien avec la déesse de la forêt ! Je pourrai donc avoir mon lien moi aussi ! Parce que il y a cette tombe-là, celle du mec qui s’est fait avoir par elle quand elle était corps piégé qui a recréé une Jubillah par colère et donc il a été attrapé par ce gurmeet de malheur mais ce n’est pas le nom du dieu de l’univers gurmeet ? Ah oui Kratos, Kratos, gurmeet, les deux portent les deux noms ! Elle a dit « je suis Kratos parce que je suis dieu ! Cela l’a sauvée du salissement de la religion de salem.Haimey ? Rien que cela ? Bon ça ira ! Je suis si excité il y a tant de choses à revoir ici ! Une nouvelle chance ! Il faut peut-être commencer par une forêt au final ! Le petit univers qui va mal qui est mieux que le grand univers qui va bien… c’est la forêt ! J’ai trouvé !

    De son côté au loin, dans le monde de Sylvarant, un jeune garçon s’en appelle à son père, Kratos «Alors ? c’est vrai ? Mon futur est bien sous Nostale ? » « Oui mais petit, tu es Lloyd » «oui maman l’a dit mais ça veut dire que… » «bon sang, me faire dix mille moi de plusieurs temps différents, c’était peut-être bof c’est pareil que quand je les ai été tous les uns après les autres… »

    Se souvenir encore une autre fois de cela, SP1. Te rappelles-tu de ce jour où… quoi ? que voulais-je dire ? j’ai oublié ! «je t’ai volé cette question mon petit Wara. » «Mithos ! » « Quelle importance, Mithos et Thosmy, Wara et raWa, c’est du pareil au même. Voilà longtemps que vous avez créé, créé et recréé, au nom des souvenirs que je possède, je vous l’avoue, je ne sais pas si je vous aime ou si je vous deteste…” “ca veut dire que tu ne nous aime pas si il y en a ne serait-ce que un seul que tu n’arrives pas à aimer un tout petit peu. » «alors je ne vous aime pas. Vous vous rendez compte du mal causé à l’univers ? » « mais le temps du monde n’était pas celui de maintenant ! et si t’es pas contente, t’avais qu’à être là, c’était pas d’la tarte ! j’te l’dis moi ! cui cui cui cui cui ! ca vient d’où de quoi et de qui à ton avis ? ne me fâches pas plus que ca je suis en colère moi ! » Mithos semble en pleine reflexion et très en colère, « non, jamais je n’accepterai ce reproche. Tu n’es pas la gravité mondiale, ya que d’elle que j’accepte ce genre de reproches, toi t’es que l’âme mémoire, tu n’as pas souffert de toutes ces choses, SP1, tu ne fais qu’en porter le fardeau juste parce que nous nous devons de respecter quelques serments, comme celui de l’amour de la fraternité, cela te parle n’est ce pas hein ? » «je ne la suis plus depuis longtemps. Je suis là en tant que ton ennemi, Wara. Jamais je ne serai en accord avec toi, quoi que t’en penses, je porterai en ce monde ton chiffre 9 si tu portes le 6 ou le 6 si tu portes le 9. Tu le sais qu’il le faut toujours, petit, ce désaccord avant le pouvoir de corps. » « non, je sais que j’ai fait tout ce que je me devais de faire, je ne me reproche rien, ou alors abandonne mon frère, toi qui le préfères à moi ! » « au moins, lui, il sait se montrer mature et responsable ! » Mithos s’énerve tout en tentant de rester calme. «Je voudrais bien mal le faire juste pour te faire comprendre mon importance, mais il en va de ma sécurité de corps malgré tout un jour, je le ferai mal et je t’en montrerai les conséquences qui ne sont pas si petites choses ! » il se retourne et se souvient «me sauver du mal en moi en mettant le rééquilibre de moi en un autre corps pour faire le tri entre le propre et le sale, pfff elle le comprendra jamais après tout on a rej’té le pire de nous en pinda et en ali, celle là elle est nulle je l’aime pas… Qu’est ce qu’il faut pas faire pour se debarrasser de donald duck des fois… mais… l’enfer de picsou ! ah oui je dois penser à cela également ! je n’oublies pas je n’oublies pas !

    quand j'avais perdu mon corps, ils étaient là ces deux idiots ... pff, ca pourrait parler de moi et de mon frère tant on leur ressemble à ces bons à rien... Utiliser un corps, un seul, juste pour prouver l'un a l'autre qu'on est plus fort l'un que l'autre mais cela, main, jamais tu ne le comprendras mieux que le travail de corps provoqué par la gravité. Gravité parfois est rude et douloureuse en changement de vérité universelle du corps humain mais parfois moins que l'enfantillage de l'être humain qui ne l'est plus et n'a plus rien à risquer ou à perdre. Dire que cela m'est arrivé à plusieurs reprise, comme lorsque j'etais licorne, ou rat, ou souris mais finalement tout ce travail, comme ce cher ceznec d'autrefois l'a vécu n'est ce pas ? mais n'est ce pas de lui qu'il s'agit actuellement ? Un corps perdu, devenu licorne, devenu de part un homme piegé par ariès et arbas qui de par la création de la realité nostale a été sauvé en retrouvant son corps originel. Mais pourquoi toujours cette même histoire ? C'est comme tous ces personnages de dessin animé que nous avons été, Thosmy et moi, ils l'ont tous vécu : ca sert à quoi de sauver le monde ? de détruire le monde ? tu me fais mal, dit la gravité, je dois te faire savoir ce que tu me fais quand tu changes le monde et tu le vivras toi-même! Nous les detestons tant nous avons mal mais au final, ils sont plus valables que les enfantillages tel la non inquietude pour un corps souffrant juste pour un combat entre deux frère mais le corps pourrait être un monde un jour, alors je m'en porterai pour responsable et ce, à jamais. J'en ai assez de sauver le monde ! Je prefere dédoubler tout ce qui existe car c'est toujours pareil et sans répit, c'est tout aussi punissable par la gravité on dirait...

    créer des loi interreligieuses, à partir d'un bâteau étrange, il faut sauver l'enfant ! tous étaient pour la guerre, il faut créer ces guerres et à partir d'une boite sont sorties des consciences originelles qui provenaient d'un cimetière ancien et ils leurs dirent, aux héros mithos et thosmy :"non mon enfant, cette fois c'est trop rude pour toi, nous y allons à votre place." et nous partimes créer cette guerre, deux freres ennemis qui s'aimaient depuis tant de decennies mais une decennie n'est pas toujours dix ans, parfois c'est dix siècles ou dix millénaires ou des milliards d'années, 5 mn est le temps d'un monde à partir de l'univers, pff c'est inutile de créer ce monde, c'est que 5 mn, mais dedans ces 5 mn, elles sont si longues et douloureuses on ne s'en rend pas toujours compte et nous les avons rencontré, ceux que nous voulions proteger de la guerre, dans un camp de concentration où ils me disaient "non non je n'ai pas faim, j'aime bien ne pas aimer, je sais faire! j'ai plus de savoir que toi sur l'esclavage en un seul corps, tu ne me comprends pas ? J'ai tout appris d'un temps futur ! est-ce aujourd'hui ? est-ce hier ? est-ce demain ? et ils devinrent ceux qui ecrivirent de grands textes tel ceux de stefan, pour lui, pour elle pour eux pour tous, les 24h de la vie d'une femme, le joueur d'echecs, amok, toutes ces folies existantes en ces lieux ici comme ailleurs et nous prenions pour nous cet espoir d'une certaine capucine, en se disant "cette fois maman sera là, ca ne sera plus comme dans l'eglise catholique d'autrefois où des freres et soeurs se battaient inutilement, cette fois tous ont meme objectif, ameliorer la loi, le droit, le tribunal et liberer les coeurs prisonniers de la haine. Où etions nous lorsque tout cela s'est produit ? a francfurt ? la belle venise etait mon favoritisme mais mieux a été trouvé ailleurs dieu qu'elle me fit peur lorsque j'etais enfant celle qui portait le meme nom que moi, non pas cette ville, je ne l'userai pas mais le pouvoir s'y trouve et retrouve encore et encore mais concentration sera ailleurs mais elle, c'est là bas qu'elle lance son règne sans fin là où elle force autrui à l'aimer la mauvaise, la mechante, là, où le diable lui meme a créé des murs pour elle , des murs parlants, des murs esclavagistes du droit de vie et de mort mais mort elle fait disparaitre de ses lieux c'est pourquoi mes chers heros, nous devions partir avant vous pour vous cacher la vraie nature de votre mère si douloureux une femme si gentille devenir le mal en personne mais pour elle, le mal est le bien et le bien est le mal, elle sait faire la diplomatie entre le bien et le mal, faire d'actes criminelles de bonnes actions et d'actes pures des actions ingrates sur le corps et sur l'ame. Je l'ai crainte à l'age enfantin dans mon ecole près de bousse, celle du grand meaulnes, avec mon ami francois nous l'avons rencontré et son père etait andré meunier, pas si aisé de pouvoir avoir le droit de l'epouser car materiel elle est, matiere premiere de création materielle, nous ne pouvons prendre le moindre risque. La guerre, ce n'est pas toujours ce que l'on entend dans le dialogue du mensonge de l'ecole, parfois il est des actes vues criminelles qui sont salvatrices alliance et alliés, tous le voulaient, vous aussi, nous aussi. Un monde sans guerre trop longtemps est dangereux, il faut forcer la connaissance de la souffrance parfois pour revenir à une egalité pour tous et c'est ce qu'attend le monde d'aujourd'hui, le monde d'hier, le monde de demain, ils sont dangereux les americains, ils la veulent la guerre, trop vite mais aujourd'hui, dirait il cela ? ils sont salvateurs, leurs idées à ce stade de l'evolution mondiale. Je me souviens de cette femme et son enfant, le bon abyssion. Tous voulaient les separer mais mère et fils meme s'ils se separent de corps jamais ne s'abandonneront, car en un seul corps ils se retrouveront et s'aimeront l'un l'autre et uniquement l'un l'autre... Un enfant tu attendras, "un enfant magique mais ce sera toi sa magie et lui ta nature." lui avait dit son père educateur sur les relations amoureuses et ce fut fait, elle attendit alors un enfant, un enfant que jamais elle ne voudra laisser naitre pour le garder pour elle à tout jamais, egoiste comme jamais, jamais elle ne le prêtera a l'humanité car tous lui veulent du mal car pouvoir il est et pouvoir elle prefere l'etre elle meme afin de l'eduquer sur la protection du corps pandore. Mais un jour, à Arras, elle le recut pour enfant et à Lilles il fut tué, noyé, à marseille il fut enfermé entre quatre murs sans fenetre ni porte qu'il finit par se suicider pour revenir dans le ventre de sa mère, lui disant "mère, je choisirai mon père, celui là me plait, celui là non." et ils rient ensemble en un, la piègeant, elle, piegeant son amant lui disant "je suis navrée, l'enfant ne te veut pas en père, ah ? tu es plus sympathique, là il te veut bien en père." Mais l'enfant est le grand demon et la mère le grand sage mais la mère est le grand démon et le fils est le grand sage et jamais nous ne saurons lequel des deux est l'un ou l'autre car si l'un veut être l'un , l'autre veut être l'autre, leur volonté à l'un et à l'autre est bien la volonté de la securité "mère, je n'y arrive pas, c'est vous qui l'êtes, ca c'est plus facile." et elle, se disant "il me rend a moi meme" mais autrefois pour la chose inversée, ils se disaient l'un à l'autre la meme chose, les memes phrases, les memes mots, les memes emotions et jamais ils ne se quitteront ces deux là car si il naitra, ce sera avec la certitude que jamais on ne les separera autrement elle le fera tuer immediatement pour qu'il puisse la rejoindre par le pouvoir de l'esclavage en un seul corps du droit ou non de bouger un pied.

    Je me dois de prendre sa place ! c'est pour son bien ! L'enfant accoure la sauver, c'est sa place tu ne touche pas ! tu ne comprends pas, gamin ! elle me l'a donnée ! non c'est pas vrai jamais elle ne cedera une place à mes cotés à n'importe qui ! je dois devenir elle ! c'est elle qui l'a dit ! oui mais moi j'ai dit que c'est sa place ! oui mais c'est moi le premier ! elle va recevoir un... et alors il ceda la place et mena la mère avec lui très loin et l'homme recu en lui un ennemi passé qu'elle aurait dû recevoir mais le recu d'ame sans comprendre pourquoi. C'est alors que commenca le combat en l'univers pour depieger tous les corps péricio : elle l'a recu, tous l'ont recu. L'enfant marco commenca alors à attaquer chaque corps : un par humain existant et ou ayant existé, ce fut du travail et voilà qu'elle arrive et me voit là, à la gare de ventimiglia "oh ! l'enfant maudit" je l'attaque ! et Patapouf ! Non ! J'arrive pas à être faché ! et elle si fière "oh l'enfant maudit ne me deteste plus !" elle ignore encore que c'est l'enfant qu'elle a porté dans sa vie, mort à l'age de 13 ans, donc sa vie antérieure. Elle se dirige vers venise chercher son grand amour , EL Capone. Il la pourchasse il veut l'enfermer, lui et son accent, le pire qui existe en tout l'univers, un homme capable de salir le dialogue de la voix du mensonge qui est voix universelle juste pour posséder un accent qui peut plaire à la demoiselle. Elle veut être pourchassée par lui ? "oh l'Italie ! De l'aventure ! C'est plus drôle chez trenitalia! je m'ennuie un peu en france..." Mais il y a cet homme, ce fou furieux qui est pas gentil, elle le fuit, elle vivait a ses cotés pour être auprès de cet amour, ali. Elle se souvient de ses paroles "rejoins moi en Italie!" disait-il . "D'accord, j'y vais !" mais elle ne l'y trouva pas, son passage dans une dimension opposée très etrange lui permit de le rejoindre, lui et une femme, madeleine. Il lui dit "mefies toi de ma mère" elle lui dit "je sais que c''est etrange mais oublies ali, c'est ton enfant meme si tu n'en comprends pas ta logique" elle lui repondit "enfin ! Mon fils il n'a que 12 ans ! ca ne peut pas être lui, c'est impossible !

    tu veux juste le garder pour toi, ali, je le comprends que trop bien cette histoire, je pense qu'elle a dû entrer en le monde noir en le monde noir c'est nous, cher narrateur, tu connais l'histoire du poulailler ? ali a été terrorisé dans ce poulailler lorsqu'il était enfant. Cela parle en realité de la protection du nifleim de tales of symphonia 2. Il y a mené mithos et thosmy, ali les regarda et se dit en lui meme "lui, c'est moi, c'est pas normal qu'il l'ai pas vécu ce drame" alors il le terrorisa, sa mère l'a entendu pleurer, le noyau de ratatosk reclama l'ouverture de la porte alors ratatosk a ouvert la porte du gunungagap et a tué thosmy pour l'avoir en lui, et je ne sais encore pas ce qu'il s'est produit mais ce fut pour le bien du nom du monde effectivement et devinrent les monts fuuji.

    Il y a longtemps, sur les terres de sylvaranti, quatre heros avaient été bannis de la terre de heimdall. Mithos fut le premier car il etait le premier elfe. Genis Sage avait salit le sang elfe et au nom du sang si particulier de mithos, il fut le premier à bannir afin de savoir qui garder et qui ne pas garder sur leurs terres. Commença alors une guerre materielle : le bacura porte en son coeur une arme précieuse, plus la peine d'acheter, il nous suffit de le pourchasser pour s'enrichir. La guerre fut arretée par Kratos Aurion lorsqu'il protegeait , de être, le corps du héro mithos et son corps, qui est le dragon pouvoir en humain,fut volé par un ennemi de toujours, primark. Mithos, Yuan Kratos et leur amie Martel combattirent ensemble pour reprendre le corps de Kratos car mithos n'en avait plus, il resta longtemps une ame sans corps, attendant la fin de cet emploi. Kratos finit par combattre et être victorieux face à son ennemi et le mena de par la tour du salut dans un monde oublié et reprit son corps et rééquilibra tout le malheur car pour cela, il lui a fallu se tuer lui-même, le dragon qu'il est lui même et de ce combat et cet echec cela tua tous les dragons et donna naissance aux dinosaures, parts de dragons, tous autant qu'ils furent. Mithos reprit son corps et se nomma "le héro mithos", Kratos reprit le sien et se nomma "le plus bel homme du monde" yuan reprit leurs défauts et se nomma "conflit entre mithos et Kratos". Mais les dragons reviendront remontrer à tous ce que veut dire longévité, on dit que loin de chez nous, les dragons sont devenus des pauvres voitures... leur peau en serait l'exterieur... Les pauvres pour cela il faudrait abandonner la nature... Dedoubler tout ce qui existe pour en faire une magie premiere... oui on en a eu assez de sauver le monde inutilement, c'est bien cela.

    Ces quatre héros attendaient une princesse d'autrefois, kidnappée durant quatre mille ans dans un paradis fermé à tous. Martel en protégeait son corps passé comme Mithos protégeait les actes de Kratos en lui. Cette femme etait une solitaire eternelle, a vécu tous les contes de fées que nous connaissons, en un avec ses deux enfants, et cedait le corps à la fin de l'histoire car aucun prince ne lui convenait pour une vie amoureuse, son amour n'est que ses enfants, retournant en cette tombe lorsque le corps fut volé pour lui voler son ame-soeur, mais peut être le voulaient-ils au final ? OUi ils le voulaient, vivre les mauvais moments de ces histoires pour la sécurité de l'enfance à venir, afin que la compréhension d'un conte soit dans une insouciance acceptable au nom du monde car ces destins étaient destinés à des enfreigneurs car destin ne mène jamais à vie de roi, ca c'est pour les enfreigneurs, pour destins hors du commun, changement mondial est recompense, pour enfreigneurs, argent est recompense pour les mener à un enfermement eternel. Puis ils s'en retournerent à leur tombe, attendre leur vie suivante, fiers des souffrances vécues car oubliées mais non oublié par ceux qui les vivront derriere eux. Puis une vie très importante se devait de commencer, la tombe s'inquieta "je dois etre là bas et ici a la fois comment faire?" Elle se décida d'aller chercher elle en fin de vie pour pouvoir partir à ce début de vie.

    Dans cette forêt si lointaine, il y avait quatre bûcherons qui se battaient les uns les autres à travers un roulement de tambour, un chant, une flûte et un triangle à frapper. Un jour, une épée parlante vint à eux leur dire "attention, vous allez mourir pour recevoir le pouvoir absolu" Alors le chanteur s'ecarta de sa famille, leur mentant :"je pars rejoindre l'armée nationale du général Ike!" Ike ? mais es-tu fou mon enfant ? Il ne se fit pas entendre et il n'écouta pas et parti, refusant la moindre explication, partant sur des route oubliées sauver au mieux ses trois autres amis, leur apprenant également qu'il avait rejoint l'armée de Ike afin de se séparer de toute famille et tout ami. Le joueur de triangle était le plus fougueux sur l'aventure, il se dit que après tout, lui aussi avait des rêves fous, qu'il fasse ce qu'il veut, le tamboureur, lui, resta dans l'intelligence de l'observation des actes, sachant le danger mais en doutant fortement, comme si la pensée pouvait être vérité, non, il ne croyait qu'en le dialogue mais si important celui là fut, lui qui sauva dans cette aventure son âge vieux, volé par Péricio l'idiot celui là il n'est pas né celui qui me volera l'age vieux d'eracles... pensait péricio, loin de lui mais il n'est pas né dans le présent et pourtant existe, et pourtant n'existe que dans la loi de la création du corps humain car lorsque celui là, déjà adulte, vivra son enfance, il crééra une nouvelle race humaine qui n'est pas encore comprise, il est notre aimé et notre fidele et fidelisé, ce cher eraclès, qui a tant écrit pour la religion, tel la lettre à la maison de l'élue celle qui finit par "les enfants de ta soeur elue te saluent !" l'enfant qui mourru un jour précis pour naitre à un moment précis dans un temps different, ce sauvetage est pour tous, c'est celui que nous vénérons tous pour cet âge vieux sauvé par le miracle de l'intelligence d'user le temps à l'avance. Et le quatrième ? qu'a t'il fait en ce lieu de danger ? Je verrai bien ce qu'il m'arrivera, j'ai un ami bien plus dangereux que le diable lui-meme, je sais me défendre de lui, je saurai braver tous les dangers. Arrivés à destination, il etait là ce disant "grr, cette Krona, je la deteste de me forcer à faire ca ! pourquoi faire ? C'est encore moi le mechant ! et ca va me servir à quoi ?" cette piece où l'épée les attendait, près de primark, maître du néant, il les regarde et leur dit "bon, vous êtes tous là vous avez plus qu'à mourir, après vous aurez des corps qui vous permettront d'avoir le pouvoir sur le monde et..." et il le regarde, lui, celui qui est un matériel si important pour les armes du bacura: "lui là, il faut que je le laisse partir, son chemin sera plus simple s'il reste, s'il part il souffrira davantage et le matériel sera plus évolutif" se disait alors trois mourrurent de ses mains et le dernier, fier et droit reparti en sauvant part de eux et partant avec pour d'autres aventures à travers le temps et l'espace. Celui qui devait rejoindre l'armée de Ike n'y alla pas et resta à l'ecart pour avoir le pouvoir sur les trois autres pour les guider selon ses propres interets qui deviendraient les leurs à l'avenir, pensant d'eux qu'ils étaient irresponsables car trop jeunes. Les trois autres ne furent pas décus de mourir et s'amusèrent sans cesse à jeter des démons et des monstres sur terre, afin de pieger le héro link, car croyaient que leur ami disparu le serait...


    ktgd.png

    "qui noie son chien l'accuse de la rage"

    The post was edited 12 times, last by elfette ().

  • "cloture momentanée je ne suis pas disponible pour le moment." M'a dit ce bûcheron qui ne savait pas bûcher sauf à noêl, juste à noël il avait ce savoir faire, sinon jamais il n'arrivait à blesser un morceau de bois. Je l'aimais bien meme si souvent je riais de son manque de savoir faire en plein coeur de la nature, mais n'en riait plus en plein coeur de la magie première. Il était malin et intelligent celui là, pas savoir couper du bois c'est savoir créer du bois et le sculpter, il devait sûrement être le père de Presea Combattir pour se comporter de la sorte, lui qui lui apprenait à ne pas sortir la hache à toute saison mais si la hache il fallait sortir, c'est le soleil qui donne ou non son accord, mais parfois ca ne suffit pas, il faut demander aux nuages quand soleil et lune sont en désaccord. Mais un savoir faire, parfois, c'est de ne pas trop en avoir car trop en avoir est être forcé d'user du savoir dont on ne veut pas dans l'immédiat, ce bûcheron le savait parfaitement alors il se mit a chanter en public pour offrir des notes de musiques à des inconnus en plein milieu d'une station ferroviaire et ne fut pas satisfait, il n'en perdit pas suffisamment et là bas il y avait un voyageur très attaquant contre lui "non ca, ca appartient aux lieux, que faites vous ? vous croyez ne pas être reconnu par moi ?" c'etait le maître des lieux de l'âme, qui parait et se comporte tel il n'etait rien pour personne mais est très reconnu et respecté et tous lui obéissent au doigt et à l'oeil... Ce bucheron voulait l'arrêter et la mettre en prison mais il ignorait que c'etait déjà fait, il fut auparavant attrapé par la mafia, tué et mis en prison, une prison dont il se sauva en inverse de materiel, restant en exterieur sans meme voir lui-même qu'il fut attrapé, il dormait. Mais ce bûcheron eut très envie de le revoir car passionné par ses actions mais ne semble pas en droit de l'approcher de trop près pour le moment mais il reste dans le coin et n'abandonnera pas l'idée de la revoir malheureusement le voyageur est protégé par trop d'antités antiques il n'est pas permis de s'en approcher si facilement ou au moment opportun que faire alors pour approcher ce voyageur ? se demandait ce bûcheron chanteur. Le voyageur, l'ayant rencontré en fut plus que ravi et cessa ses voyages en attendant le moment opportun où elle pourra parler à cette personne connue lors d'un emploi passé dont on n'a pas le droit de parler de par un probleme de hierarchie, un ancien propriétaire de la société où ce voyageur travaillait, dont il n'avait pas le droit de voir ses responsables reels mais l'a reconnu en ne l'ayant jamais revu. Ce voyageur enquête justement sur cette société à cause de ses droits d’âme sur son monde et le matériel trop nombreux sur ses murs, il ressent le besoin de se rapprocher de ce bûcheron qui a trop d'arbre chez le voyageur mais c'est chose impossible, là où ce fut possible, rien ne fut fait et chose heureuse puisqu'ils n'ont pas à se rapprocher, ariès le grand y veille, on se marie pas entre vivants et morts. Ce voyageur, sans cesse nous le repete "pas d'amour entre frère et soeurs d'ame" alors il faut s'obéir à soi meme, et penser à ce dragon d'autrefois qui le mit en danger, lui, porteur du contour d'âme arianon, parent d'arianon et d'ariaoui, dont le ariaoui qui ne veut pas l'être et le arianon qui ne veut pas l'être, mais il lui manque en enfant aryaoui et aryanon mais aria est la volonté de la terre et arya est la volonté du ciel donc si ils ne se doivent pas se rapprocher ils ne se rapprocheront pas. Le dragon pouvoir s'interesse à ce bûcheron tout autant car son matériel, à lui et à sa société, concerne la forêt de goaracchia, le materiel rattachant de goaracchia à Torrent, un cercueil d'autrefois qui est gardé et protégé par le seigneur Yggdrassil, c'est pourquoi la forêt de goaracchia est très surveillée et lumière y est interdite sauf avec un droit d'entrée qui est l'anneau du sorcier du monde des moomins.


    Une petite amie pour Darkos ? Pauvre homme qui sent déjà finir sa vie seul à devoir changer ses couches seul. Il la rencontra, cette chère tania. Il ignorait qu'il avait affaire à Lloyd Irving, dieu du temps, cherchant à se sauver d'un chemin eternel. Elle reconnut la maison "bon sang la maison de mon enfermement eternel, il me suffit de l'aider à la payer et peut être pourrais-je l'enfermer à ma place !" Mais voyant les réponses du temps, non il y est aussi déjà dans cet enfermement, il a sa place dedans qui n'est pas la mienne, celle du dieu du temps qui fait et non du temps qui court. et elle là, "mamie t'as pas cinq euros pour du tabac ?" sale gamine ! Elle ne parle jamais la langue que l'on entend ca, ca veut dire "maman, je peux me marier avec hugo ?" Je les lui arrache et lui dit "non ! C'est taser qui se mariera avec lui !" et elle, très triste se sentit humiliée, "comment oses-t-elle se comporter ainsi devant ses amis qui me semblent si importants au nom du monde ! c'est honteux !" mais ca veut pas dire ca, elle le sait très bien. elle a voulu dire "comment ose-t-elle me promettre la vie eternelle et l'immortalité cette chere fille qui est ma mère a present" Jamais tu ne te marieras tant que je serai en vie ! Un chemin changé aujourd'hui meme, la vieille femme est émue, le chemin "il faut sauver gisèle" est aboli, il a été modifié de par la modification d'intentions premières en une ville originelle bon dieu je voulais parler de la rousse me voilà a parler de madeleine d'un autre temps exactement ! "Attention, tu es peut être sur ma route, essaies de ne pas être moi et je te montrerai le mauvais exemple, celui que tu ne dois surtout pas suivre" Petite elle voyait ces femmes qui sont elle et elles lui disaient toutes "attention chender c'est un chien, tu préfères rolf ou kika ?" "bah si je dois choisir je choisis volga, pas de jaloux !" amie des animaux plus que ce que l'on appelle être l'amie des animaux, elle en est reine davantage : "j'adore les animaux mais je ne peux pas m'en approcher, j'y suis allergique" mais eux lui disent "tiens j'ai toutes ces maladies à te confier, gueris toi"


    Ses meilleurs amis sont un couple renard et un couple loup. Le roi des renards, rusé comme pas deux sait se cacher pour dormir à ses cotés "facile à faire, suffit de la rejoindre et user la chouette pour avoir son pelage près d'elle et si elle se reveille, oh non j'ai revé le roi n'est pas là mais le saumon, lui, oh si il savait ce qu'il en ferait de cette petite, un morceau. Il fallait un plan d'eau mais non l'univers en a décidé autrement tu n'auras pas d'eau dans la foret ! (oui parce que sinon elle n'aurait plus besoin des choses d'humains et nous on aime bien le champignon qui se trouve en leur nourriture) alors le loup, la nuit suivante s'inquieta : "Tu ferais comment pour te défendre de moi ? regarde mes dents. grrrr" elle lui montre par la pensée "je te prend par le museau te ferme le clapet et te blesse interieurement" il dit "bon mais... non j'ai pas confiance, je risque de la manger, il faut l'enseigner à se défendre" Mais elle leur dit "non, au nom du travail en un seul corps effectué jusque là, mon danger suivant est l'ours" mais l'ours brun lui répondit "oui mais le mien non, c'est le froid de l'ours polaire que tu crains à vrai dire, ma capacité à t'attaquer est nulle, autant que celle du loup tant aimée elle est de par le coté sauveur du "corps humain" elle dit "corps animal" plutot car meme l'humain l'est mais l'humain non animal n'est plus en ce monde, il fut detruit et souvenirs reviendront malgré le doute d'avoir retrouvé corps porteur de souvenirs reels provenant d'un animal qui est eux meme, mais c'est mieux ainsi car après tout à l'origine de ce monde, les humains volèrent les corps des animaux et les animaux volèrent les corps des humains car l'un jalousaient l'autre mais reine, animaux avaient donc c'est humains qui furent jaloux car ce qu'ils jalousaient est bien protection pour ou contre le pouvoir lui-meme.


    non j'ai pas envie de raconter, ils vont se moquer de moi eux là bas. C'etait un jour normal pour moi, pour eux, une fete dans le mini pays d'un game master. Bah quoi ? Lui il a pas compris ca veut dire quoi GM pour moi ! c'est ma lumière, mon lampadaire ! Si mes mots sont les leurs, est-ce ma faute ? Moi j'ai juste dit à mon client : "Hey faudrait p'tete aller voir le Gm, ils font un peu trop la teuf là bas!" Mais mon GM, il est à l'entrée de l'hôtel, bon d'accord, là c'etait un joueur chez eux qui disait ca "bon faudrait p'tete aller voir le GM, ils font un peu trop la teuf là bas!" J'y peux rien moi si mon hôtel il est sous le mini pays de ce mec et meme des fois sous le mini pays d'un GM mais là j'aime pas, j'me perd, le Gm il est au dessus ? Non non, il est toujours à la porte de l'hotel, à luminoser les monstres que j'ai refusé à mon hotel ! On a dit les monstres aujourd'hui ! Pas les démons ! et que 10, pas un de plus ! Déjà que je leur file de l'or pour assister au repos chez moi, faut pas pousser, 10 c'est déjà pas mal, non ? Bon demain, ce sera les démons que j'inviterai à la maison, pas les monstres, et peut être 12 plutôt que 10. De toutes façons ils vont encore se manger les uns les autres à la sortie, histoire de récupérer les items de l'hôtel, déjà qu'on les a payé cher ces items, faut le supporter le trou noir hein ! Passer dedans, des fois j'la prend dans ma main cette perle à monture et je la regarde je me dis "oh ma chérie ! T'as pas trop souffert pour venir ? TU sais, moi je m'en rappelle de mon passage de Nostale à Underground, c'etait pas d'la tarte ! Le pire c'est quand les ailes... quoi t'en as pas toi ? Ah non t'es qu'un ratufu, bah au moins t'as un chapeau ! Moi j'en avais pas ! Bon d'accord j'avais de jolies ailes mais moi j'avais pas de joli chapeau de cow boy comme toi ! tu me le prête dis ? s'il te plait ! Il ferait bien la difference parce que le mec là, le vip, il va venir verifier mon hotel et il est d'la mafia j'me méfie d'près là car quand il est v'nu, tu sais combien il l'a payée sa salade ? 5 sous ! au lieu de 25 ! Serieusement en plus la trousse d'or il l'a vidée cachée sous le lit les sous et a commandé la chambre pour le lendemain et qu'on y touche pas ! C'est interdit ca ! Non mais tu te rends compte ? Il veut garder les sous d'aujourd'hui pour demain ! on a dit 500 par jour, j'suis déjà généreux ! Faudrait pas que je me fasse avoir comme mon p'ti sac ! et lui là ? Il fait quoi ? Non mais tu m'laisses parler oui ? Pourquoi c'est toujours toi qui choisis entre monstre et demons ? J'aurai droit un jour ou pas ? Encore heureux que notre terre elle nous permet d'etre l'un sous la lune l'autre sous le soleil et d'être reveillés en meme temps mais j'te f'rai r'marquer que c'est un peu à cause de la plaine du démon pas joué ! chez eux c'est la plaine ensoleillée... Bon j'me perds on dirait, j'voulais t'gronder, toi ! j'voulais t'dire c'est mal et dangereux ce que tu m'as écrit, ta p'tite missive là qui r'ssemble même pas à un poème ! Tes mots, tu t'les fous là où j'pense parce que moi j'ai un hôtel à gérer, j'ai pas le temps pour tes mots d'amour ! Non pas que cela me touche ou pas hein, là n'est pas la question mais t'as vu ? C'est tout le temps toi qui choisis les clients ! Faudrait faire en sorte que j'ai moins de demons que ca, et le gm c'est moi ! c'est pas toi alors j'te reponds si j'veux, et quand j'veux et comme je veux ! Mais c'est qu'un lampadaire ! mais non c'est pas mais si mais ce lampadaire c'est moi pauvre mec ! j'allais dire fille ! c'est parce que tu te comportes comme une fillette, Mithos ! Moi c'est Wara ! T'es plus le héro mithos ? Non ! Mithos, the heroe ! Bah ca veut dire pareil, banane !


    je ne suis pas là pour raconter des histoires mais bien pour raconter des trucs vrais ! mais non! c'est moi qui gagne ? non moi je suis parti en vacances avec un petit n'enfant bien sage mais je ne sais pas si ma lettre sera recue car la restauration de la vénération du héro mithos, c'est si important pour nous. Par exemple, ces trois bucherons là, qui furent quatre et en perdirent un en route tant il fallait les detruire pour restaurer cet honneur qui fut d'entrer dans un monde de paix où vivaient des corps pandore ! je fus si étonné ! je m'attendais à y trouver mes héros de jeu video préférés, les personnages de mes potes de nostale, mais non, je suis arrivé dans un monde de plâtre, rendez vous compte ! ils avaient tous le meme visage, la tombe etait au travail, eveillée et heureuse a ne rien faire, manger fumer et boire et surtout dormir ! fumer le plâtre ? boire le marbre ? et surtout dormir mais se rend elle compte elle ? non elle voit rien elle comprends pas elle boit mange et fume et dort et chaque fois qu'elle mange , il y a une chose nouvelle pour les amis les corps, mais le voit-elle ? non, c'est bon, non ca l'est pas je laisse ou j'en mange plus encore pour le sauver ce truc qui me plait tant, une horreur que le monde de la naissance du mana. mais quel visage choisir ? bof, c'est le sien à elle, la mangeuse, elle les détruit tous pour commencer et ensuite ce jour là elle a dit "ah ! enfin ! ils sont mes enfants ! j'en avais marre des parents ! tous des wara et raWa, tous doivent devenir un héro mithos et/ou un héro thosmy de toutes facons eux c'est les enfants pouvoir, ils font ce qu'ils veulent jamais ils ne sont grondés et quand ils font peur a leur mere elle reprononce leurs paroles en elle, il a dit, il a dit, ah ! je vois je comprends ce texte je te laisse finir si tu pars d'ici, non j'l'ai pas dit comme ca quand je t'ai donné six ecus et je ne veux pas que tu l'ecrives, mana, non je veux que tu te taises, dès que tu parles, tu ecris mon destin, dès que tu bouges un doigt tu ecris mon destin j'en ai assez et si je le voulais pas ? tu y penses ? non je le voulais tu le sais pas et moi non plus, je sais que je le veux mais je ne sais pas pourquoi et j'ai bien peur que le nom de ce monde me fatigue très vite j'en ai assez de ce monde rempli de droits d'auteur pour toi que tu renvoies à ceux qui ont écrit pour toi oui mais je voulais pas le dire comme ca je voulais te le rendre ca je l'ai fait pour toi, pas pour moi, pourquoi tu m'paies ? j'ai pas demandé à etre payé ainsi je demande juste à vivre en paix." "sois puni wara ! je te deteste ! tu m'as fait peur ! allez si tu veux du savoir il faut payer 2 ecus de plus !" lui a t'elle repondu sans meme s'entendre et après elle se dit "mais pourquoi j'ai eu peur de lui ? il est bien lui ! alors parlons pour le savoir blablablabla ah oui il a volé un droit d'auteur important il faut le punir, marchons!" "c'etait le mien !" "et bien il te le rendra mon enfant !" mais ce monde de paix, cette magie si jolie, quel but a t'il ? faites partir pender svp, c'est pas que je ne l'aime pas, je l'aime ne m'en veux pas pender, mais sans toi en ce monde il n'est plus d'amour et le monde se porte mieux plus personne ne s'inquiete de rien et nous n'avons plus mal au ventre alors vas t'en et laisse nous vivre en paix ! lucifer est là bas ! il prepare la guerre actuellement ! pars pars loin d'ici nous ne te voulons pas, ici c'est un monde de deuil, les gens morts arrivent pour s'y reposer pour attendre leur prochaine réincarnation mais certains ne le voudront pas tant ce monde est amusant car il est aussi celui qui garde l'imagination perdue qui sert à permettre à ceux réincarnés de savoir écrire, dessiner et imaginer pour les recevoir ensuite et voir si ils ont vendu leur corps et si c'est le cas ils partiront, sinon ils resteront. Un monde pour les purs pas pour les bons pour la guerre il est temps d'apprrendre aux enfants à savoir se poser ou à savoir s'amuser au bon endroit j'en ai assez de parler d'amour, ca fait souffrir de trop, le monde de la non-souffrance t'as pas vendu ton corps toi ? non ? pourquoi t'as droit de rester je sais que tu t'es prostitué ! dit-il à l'un des corps pandore. Jaloux ! ils sont nombreux à vouloir voler la terre des dieux de la mère de l'unini ! donc c'est moi unini quoi c'etait pas nini seulement ? oh vraiment je ne saurai comprendre ces femmes qui ont tant regrettées d'avoir vendu leur corps et tenté de voler celui des autres dans le monde passé de la guerre d'âme, oui car avant le monde de paix il y a la paix et avant la paix il y a la paix personne ne sait ce qui nous attend, nous marcheurs, nous savons que nous donnerons toujours naissance à nos héros de bande dessinée favoris tel lucky luke et tintin ont existé ainsi de par des corps importants autour de la mère, mais de tels choix c'est que pour ses petits enfants et pour personne d'autre, de toutes facons elle n'aimait personne durant la guerre, elle s'est battue sans trop d'acharnement physique de combat au corps à corps, non davantage dans l'acharnement en soi pour detruire la famine, la fatigue et punir les traitres qui voulaient voler les corps de ses enfants de par des couvertures degoutantes qui salissent les jolis corps de ce monde et seul un qui n'etait pas ses enfants fut aimé d'elle, son sauveur et tous le devinrent car l'a perdu et l'a créé encore et encore mais ils le lui ont caché alors elle le recréa encore et encore et on le lui retira encore et encore mais sauveur etait aussi très persuasif et attaquant sur autrui pour se sauver mais jour de paix a eu lieu. Le recréer ? et le vrai ? le responsable de cet amour alors ? alors il est venu et a changé le monde pour finir son travail de sauveur du corps sauveur, mais corps sauveur, tous le sont là bas, c'est le monde de mithos c'est à son éffigie mais lui toujours lorsque ce monde apparait craint et se dit "pff, c'est qu'une vénération, pas de l'amour." car lorsque beauté mondiale arrive, ils n'ont plus droit de s'aimer, et le piège de cette beauté : "tu as tes enfants ton epoux mais tu n'as pas le droit à l'un des deux. choisis. les enfants d'abord." alors ils se manipulent à peine, ils se disent je t'aime et là l'un dit à l'autre, par une pensée profonde, qu'est ce que tu racontes toi ? ton amour, c'est que de la vénération pour le nom de dieu. l'amour d'un dieu pour un dieu ? d'une femme pour un dieu ? d'une femme pour un homme ? d'un dieu pour un homme ? et vice versa, mais jamais se comprendront tant qu'ils seront heureux de passer du temps à retrouver leurs enfants mais lorsqu'ils voudront les laisser jouer à les embeter ils se disputeront "regarde ce que t'as fait , dieu , à mes enfants ! tu les laisses trop faire ! ou pas faire ! t'es pas un dieu, t'es une mauvaise mère !" et d'un coup, le dieu devient une femme a ses yeux. et si c'est elle qui a reproche à lui faire , "tu es trop dur, t'es comme ces bons à rien, t'es plus dieu ! c'est moi ! moi je sais m'occuper de mes enfants, on dirait une brute assoiffé de sang !" "comme les ? trucs la ? les punis ? ok je vais au coin !" mais pensée en lui est entendue d'elle et regrette immediatement mais trop tard elle doit le representer elle a parlé et comme intentions si importantes et comprises d'elle, pendant que lui s'interroge si il a eu raison ou non, et repete en sa tete sa prophetie et ses mots pour verifier où etait l'erreur alors elle part après un peu de fierté mal placée s'en occuper et obéir à l'homme car reconnait sa faute. elle porte alors sur le dos un panneau "nom de dieu" et part voir les enfants et si il a eu raison, il viendra effectuer son idée et le fera mieux qu'elle, et s'il a eu tort il viendra effectuer son idée et le fera moins bien qu'elle. Mais où êtes vous ? tout près de vous mon amie, ma seule amie, mon tendre amour, cette femme n'est pas assez vous, elle vous ressemble mais ne l'est pas alors s'il vous plait sachez reconnaitre ce qui est apte à me rendre heureux car c'est echoué alors père d'elle je deviendrai et en ferai ma fille car mère n'y etait peut être qu'en reve mais a preferé en un enfant car vision de lui trop dure dans le coeur de femme et à son reveil retournera à sa guerre d'ame qui sera la fin du temps de paix et une nouvelle guerre d'âme d'un jour pour une autre eternité de corps pandore d'une nuit qu'elle ne vivra qu'en rêve puis une autre guerre d'âme puis une autre eternité de corps pandore d'une nuit mais pour elle, nous en sommes au premier jour, et ce jour là, lendemain de sa venue, elle fut la plus hereuse de l'avoir rencontré et de l'avoir vu partir avec les enfants pour les sauver de cette guerre, je reviendrai chaque jour mon amiour je vous le promet, lui dit-il à travers une lettre pensive à travers deux mondes differents. l'un fut verlaine l'autre son adorée, mais jamais verlaine ne s'en expliqua de son temps parce que le monde a changé.





    pasted-from-clipboard.png

    "qui noie son chien l'accuse de la rage"

    The post was edited 3 times, last by elfette ().