La raison pour lesquels les maladies et les guerres sont une chose nécessaire.

    This site uses cookies. By continuing to browse this site, you are agreeing to our use of cookies. More details

    • @S1ST3M3²
      Mes propos peuvent paraître directs, mais dans le cadre de la sécurité et de l'avenir de ces enfants, ils ont besoin qu'on les accueille dans un Monde dont les ressources ne sont pas en train de périr rapidement. Tu as effectivement coupé ma phrase, donc elle perd tout son sens.
      Je n'ai pas dit qu'il était insupportable et irrationnel de donner vie à un enfant. J'ai dit qu'il y avait déjà tellement d'enfants dans le besoin et une population qui augmente davantage, qu'en 2018, il s'agit d'être conscient du risque de voir les ressources s'épuiser très prochainement. Ce qui les mettrait donc en position délicate, plus délicate que notre génération. Vois-tu ce que je veux dire ?

      L'engrenage général de la société implique que leur avenir est incertain, et d'autres enfants ont déjà un grand besoin d'aide, mais on ignore ce fait.
      Je suis là pour faire ressortir des solutions. Je ne vois pas ce que tu proposes dans ton post. Tu n'as pas envie d'argumenter, c'est pourtant le but de cette section.


      @martinB Solare S2
      Oui la solution complémentaire et même prioritaire réside dans le changement du mode de vie.
      Je te remercie mais nous ne sommes pas toujours obligé(e)s de procréer. ^^

      Merci Eirwen ♡

      Message modifié 1 fois, dernière modification faite par “LadyVixy” ().

    • Bonjour,

      Je ne vois pas où se trouve le problème dans les propos de LadyVixy mais si vous le voulez bien, je vais donner mon avis sur les enfants.

      Le moyenne du nombre d'enfants par femme en Afrique varie entre 5 et 8. Ce chiffre est énorme.
      Il faut savoir que ce nombre est dû au manque de moyen de contraception ou autre, les femmes donnent naissance à un nombre d'enfant supérieur à la notre parce que ces-derniers ont peu de chance de survivre jusqu'à l'âge adulte, et donc, plus ils donnent la vie, plus ils ont des chance d'avoir des enfants atteignant la majorité.

      Je trouve ça absolument horrible, je ne peux tolérer qu'on puisse donner la vie à un enfant sans lui assurer un avenir digne de ce nom, il est inutile de faire beaucoup d'enfant pour être sûr d'en garder une petite partie, on fait souffrir des personnes qui n'ont rien demandé. Cependant, il ne faut pas mettre la faute sur ces pauvres femmes qui pour la plupart, n'ont pas le choix. Il faudrait comme je l'ai dit améliorer la qualité de vie dans ces pays non-développés, il faut régler le problème à sa source, c'est inacceptable que des femmes et des enfants n'aient pas accès aux soins et aux moyens de contraception.

      N'oublions pas que les soins ne sont pas aussi sûr, beaucoup de femmes meurent en donnant vie à leurs enfants à cause des nombreuses infections, ce qui les laisse orphelins et vulnérables.

      Enfin, les nombreuses MST ne facilitent pas la vie pour beaucoup de femmes, avant de trouver une solution pour les enfants, il faut régler le problème avant leur naissance, il faut qu'une femme choisisse elle même si oui, ou non, elle désire des enfants mais pour celles qui font des enfants de leur plein gré et qui ne peuvent leur assurer une santé, une éducation etc., je ne comprends pas et il faut arrêter ça rapidement parce que les premiers concernés sont ces pauvres enfants qui n'ont rien demandés et qui souffrent.

      « Oderint, dum metuant ! »
      Mon DiaryMa Présentation

      Message modifié 1 fois, dernière modification faite par “Naelia” ().

    • Bonjour,

      A S1ST3ME² et martinB Solare s2 : veuillez vous calmer, si vous trouvez que des propos ne respectent pas le règlement, vous pouvez utiliser la fonction report, et éviter de répondre de manière encore plus virulente à cesdits propos.

      A tous : ce sujet peut être intéressant, à condition de le traiter avec le tact et le recul nécessaire. Souhaitables ou non, les épidémies et guerres font partie l'histoire de l'humanité. Et je suis sûr qu'il y a d'autres moyens beaucoup moins extrêmes de contrôler la "surpopulation", (surtout le débat serait beaucoup plus intéressant que "tuer tout le monde") :p

      PS : je vous conseille cette vidéo sur le sujet qui peut être assez intéressant sur le sujet : youtu.be/QbZXSpt0kOM !
    • Personnellement, je m'intéresse à la colonisation et à la terraformation de Mars et c'est très intéressant ! C'est un futur possible et envisageable, avec lequel nous ferions plus attention au monde qui nous entoure.

      @Eurynos Interessante ta vidéo :P (je suis en train de regarder *-*)

      Message modifié 2 fois, dernière modification faite par “TotemDeBois” ().

    • S1ST3M3² a écrit:

      Ceci me donne envie de vomir, je tiens à le signaler, je ne vois pas comment on peut décemment sortir ce genre de phrase et y croire en plus. Et ne me dites pas que j'ai coupé la suite de la phrase, qu'elle soit la ou pas c'est la même chose, je n'ai même pas envie de développer des arguments face à une telle ineptie.
      Je pense que ce sujet devrait être rapidement fermé et enlevé de la vue de tous, il contient des propos DANGEREUX, et une apologie du crime voire du terrorisme.
      le fait de ne pas vouloir d'enfant est un crime ?
    • Fenrirr a écrit:

      une maladie qui ravages entre 50 et 80% de la population mondiale, ou une 3eme guerres mondiales, sans ça notre monde est condamnée !

      Ce monsieur veut donc une 3ème guerre mondiale qui ravagerait la population. Les militaires ne constituent pas plus de 50% de la population, cela veut donc dire qu'il faut tuer des civils, ce qui est un crime de guerre, doublé d'un crime contre l'humanité. Je me permets de poser ça:

      legifrance.gouv.fr/affichTexte…070722&dateTexte=20120628

      "Seront punis de la même peine ceux qui, par l'un des moyens énoncés en l'article 23, auront fait l'apologie des crimes visés au premier alinéa, des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité ou des crimes et délits de collaboration avec l'ennemi."

      legifrance.gouv.fr/affichTexte…tegorieLien=id&oldAction=

      "soit par tout moyen de communication au public par voie électronique,"

      @Eurynos , j'ai effectivement report et j'aimerais que ce ne soit pas pris à la légère. Nous sommes sur un forum accessible à tous publics, notamment des personnes influençables qui n'ont pas à lire ce genre de propos.

      Pour répondre à @opossum , je n'ai jamais dit ça, il faut arrêter de mal interpréter mes propos, puisque beaucoup n'ont pas compris ce que je voulais dire, je l'explique ici :

      En aucun cas (c'est d'ailleurs pour cela que j'ai coupé la phrase), on ne peut dire qu'il n'y a aucune raison valable et surtout JUSTIFIABLE à donner la vie. Peu importe ce que tu ajoutes après ça, les mots ont un sens et celui qui est donné ici est inacceptable.

      Pour ce qui est du cas des enfants etc, je suis d'accord avec @Naelia , il faut régler le problème à la source.

      Vos propos sont dangereux car ils ne sont pas assez nuancés ni même mesurés, il y a des phrases comme celle que j'ai quote dans mon dernier post qui sont absolument intolérables.

      Dire que tout le monde devrait arrêter de donner la vie et s'occuper de tous les enfants orphelins est une aberration, de plus cela n'a aucun sens, ta """"""""solution""""""" n'arrête en aucun cas la prolifération d'orphelins, tant que les conditions de vie et tout ce qu'a cité Naelia ne seront pas améliorés dans les pays possédant une forte population orpheline, le nombre d'orphelin continuera de croître.

      Enfin je ne critiquais pas ta """"solution"""" mais bien la phrase que j'ai quote, insinuant l'absence de raison à donner la vie, ce qui est faux même dans le contexte actuel. (Pour beaucoup d'amoureux, avoir un enfant est la plus belle chose qui existe, c'est également un moyen de se réaliser.)
      ~ We are fools to make war on our brothers in arms ~
    • Avoir un enfant qui n'est pas de sang en l'adoptant n'est pas un crime, bien au contraire. Je ne suis pas sûre que tu te rendes bien compte de l'état actuel des choses, @S1ST3M3².
      Dis-moi en quoi est-ce criminel d'adopter plutôt que de concevoir. L'enfant n'est pas de sang donc on ne sera jamais assez proche avec lui, c'est ça ?
      Comment expliquer que des familles gardent une belle harmonie alors que les enfants sont adoptés, et qu'il arrive que des familles de sang soient brisées en éclats, peu importe le lien de sang qui était censé les unir ?
      Ce n'est pas le débat, mais c'est une illustration. Ma façon de penser te choque ? Pourtant ton argument n'est pas valable, puisqu'il est toujours autant possible d'avoir un enfant.
      J'essaie de prendre en compte l'état de la population mondiale, les dérives de la société, l'épuisement des ressources, et les personnes dans le besoin, lorsque je cite cette phrase. Donc oui, pour qu'ils disposent des meilleures conditions de vie, ce n'est pas justifiable, en observant réellement ce qu'il se passe. Mais je n'ai jamais dit qu'il fallait éradiquer cette liberté.

      Arrête de bloquer sur une phrase en disant presque qu'il s'agit d'un crime alors que tu trouves toi-même qu'il est une aberration d'aider les millions d'enfants déjà présents sur Terre plutôt que de donner des naissances. Bien sûr que si, nous avons un pouvoir, par les choix que nous faisons. La contraception est absolument prioritaire pour les pays défavorisés (ce pourquoi je plussois le post de Naelia), et comme tu le soulignes il faut régler le problème à la source. La contraception rejoint également ce point qui était de limiter les naissances d'enfants dans ces conditions.

      Merci Eirwen ♡
    • Moi je ne suis pas vraiment sur que tu lis/comprends ce que je dis.

      S1ST3M3² a écrit:

      il faut arrêter de mal interpréter mes propos

      S1ST3M3² a écrit:

      En aucun cas (c'est d'ailleurs pour cela que j'ai coupé la phrase), on ne peut dire qu'il n'y a aucune raison valable et surtout JUSTIFIABLE à donner la vie. Peu importe ce que tu ajoutes après ça, les mots ont un sens et celui qui est donné ici est inacceptable.

      (Tu ne veux pas éradiquer cette liberté mais tu la trouve injustifiable? Soit.)

      S1ST3M3² a écrit:

      Enfin je ne critiquais pas ta """"solution"""" mais bien la phrase que j'ai quote, insinuant l'absence de raison à donner la vie, ce qui est faux même dans le contexte actuel. (Pour beaucoup d'amoureux, avoir un enfant est la plus belle chose qui existe, c'est également un moyen de se réaliser.)

      S1ST3M3² a écrit:

      Dire que tout le monde devrait arrêter de donner la vie et[/b] s'occuper de tous les enfants orphelins est une aberration
      (Ici il y a un "et" non pas un "ou", l'action couplée est aberrante, pas la deuxième uniquement)

      (J'ai dis où que c'était un crime ? Que c'était mal ?)

      J'aimerais que tu essaies de comprendre ce que je veux dire, au lieu de m'attribuer des propos qui ne sont pas les miens. Je n'ai jamais dis ce que tu me reproches, relis moi, c'est la dernière fois que je post pour corriger vos interprétations farfelues.

      Si vous continuez à m'attribuer des propos qui ne sont pas les miens, je ne les corrigerais plus à l'avenir, c'est hallucinant de voir comment de simples phrases peuvent être détournées de leur sens !

      Dernière chose, oui je bloque sur une phrase car c'est la tout le problème de vos discours, vous balancez des phrases sans comprendre le sens et l'impact qu'elles ont; tout comme vous ne comprenez pas les miennes d'ailleurs.

      Ah oui et désolé pour mon orthographe mais vu que vous ne faites même pas l'effort de comprendre mes phrases et que vous m'attribuez des propos comme "C'est un crime d'adopter un enfant", je ne vais même pas faire l'effort de corriger mes fautes.
      ~ We are fools to make war on our brothers in arms ~
    • L'explosion démographique de ces dernières décennies peut susciter, de manière assez compréhensible, l'inquiétude, surtout lorsqu'on parle en parallèle de l'épuisement des ressources. C'est un débat qui est pourtant très sensible, car la vie est sacrée et il est évident qu'on ne peut pas et qu'on ne doit pas souhaiter une réduction démographique par des pandémies ou des guerres.
      Il me semble cependant que déclarer ne pas vouloir d'enfants, ou même qu'il semble absurde de vouloir des enfants, n'est pas un crime, mais un avis personnel qui ne porte pas à préjudice dès l'instant où personne n'est forcé d'adhérer à l'idée.

      C'est un débat sensible, donc, mais qui peut très intéressant si tout le monde garde son calme, s'exprime poliment et développe ses arguments, le tout dans le respect de l'autre et de la loi. Les désaccords sont une très bonne chose s'ils permettent de faire évoluer les mentalités et de réfléchir, mais je vous demande de rester corrects et d'éviter toute agressivité.

      Donnez-moi du chocolat, et tout le monde s'en sortira vivant
    • Oula beaucoup de méssage en si peu de temps, de base je vais faire une elipse pour expliquer mon point de vue j'ai peut-être manqué de précision ce qui laisse cours a énormément de libre interprétation de mes propos je répondrais point pars point aux gens dans un autre post plus tard:

      Ce que je vais dire n'es pas mon avis cela est prouvée pendant les milliers d'année que l'homme est le maître absolu et incontestée de cette terre !

      Je vais donc faire en plusieurs point affiché en gras:

      Le nombre d'être humain, l’utilité de grossir et sont problème:

      Voila le sujet principal, le nombre, l'homme grossis en nombre vous dite que la surpopulation s'arrêtera ... et je vais donc sortir des chiffres clair et net il sont vérifiable et je vais expliquer pourquoi se BOOM et pourquoi il n'es pas prêt de diminué !

      La population en 1950: 2 525 149 000

      La population en 1985: 4 852 541 000

      La population en 2015: 7 349 472 000

      Maintenant pourquoi ? après la seconde guerre mondial les relations international se sont globalement améliorer la guerre avais perdu sont intérêt car ont a compris suite a la guerre froide que les guerres modernes il n'y aurais aucun gagnant et que des perdant, de se fait être la première puissance militaire n'avais plus aucun intérêt et le but était maintenant d'être la première puissance industrielle !

      De se fait les accords de commerce se sont multipliée et maintenant nous ne somme plus dans une sociétés de consommation mais de surconsommation les besoins de 2 milliards de personne et celle de 7 milliards ne sont pas les mêmes, il faut les réglés point pars point que se soit en électricité, en meuble, en tout au final chaque personne doit avoir des habils, un logement meublé, de la nourriture et plein d'autre chose ...

      Le fait est la tout sa demande nos ressources, pêche intensive, élevage en batterie, fruit et légume modifié génétiquement, viande modifié génétiquement, tout ceci n'a aucune limite mais au final la pollution augmente, la nature est rasée pour construire des autoroute, des villes, des villages ...

      Tout ses endroits rasée sont des endroits en moins pour les animaux qui sont soit exterminée soit déplacée ....

      Au final voila le principal problème:

      Harmonie:

      Quel mot que il est jolie mais ont lui crache dessus

      L'humain doit vivre en harmonie avec sont environnement si il veut survivre, il doit protégée ses forets, laissée les animaux vivre en libertés, il doit comprendre que il ne peut pas façonné le monde a sont image comme vous avez l'air de le cautionné vis a vis des post que j'ai vu principalement, mais 7 milliards de personne c'est au final être dans une sociétés de surconsommation et si il y à énormément de consommation il y a énormément de demande, et donc au final la demande réclame des ressources naturelle !

      Ont peut bien arrêté le gaspillage, trié nos déchets ou faire toute ses proposition ultra idéaliste sa ne change strictement rien que vous le vouliez ou non nous somme déjà trop nombreux des pays comme le Canada sont actuellement dans un mixte assez harmonieux pars exemple il y à a la fois une nature sauvage indomptée et une population bien vivante, au contraire de la France j'ai passé énormément de temps en Région parisienne, en corse, et dans le sud et tout se détruit pour pouvoir accueillir de nouveau habitant il n'y a aucune nature sauvage tout est battis a l'image de l'homme !

      Régulation de la population et le pourquoi mon souhait d'une maladie:

      J'ai lut que les gens avais énormément de problème avec mon souhait de génocide je vais donc expliqué mon point de vue !

      J'accorde énormément plus d’intérêt a la survie de notre planète et de sont éco systeme que a la survie des êtres humain, la nature est quasi parfaite il y règne une beautés que les humains n'auront jamais nous n'agissons pas en accord avec cela au contraire nous la massacrons et nous y imposons notre trace, il suffit de voir les merveilles naturelle se ne sont désormais que des photo sur des cartes postale car quand nous y allons il sont remplis d’hôtel de luxe pour nous même, les animaux les races s'éteigne il ne serve que d'animaux de compagnie ou de zoo

      L'humain est une maladie quand il est nombreux il crée des idéaux, des systèmes religieux, des systèmes politique qui finisse toujours en un groupuscule avec une idée majoritaire peu importe le temps cela fini en fanatisme, car l'humain aime la destruction, le contrôle et le pouvoir c'est dans sa nature rien ne changera sa !

      Si j'était un idéaliste comme vous je souhaiterais également un contrôle des populations et une baisse démographique dû a un manque d’événement mondial malheureusement pour moi je suis réaliste ont si ont met des règles ont à une facilité à les enfreindre, si il y a une baisse de la population le future comme les voyages habité sur mars ect ... la reboostera x2 car ses événements donneront des rêves de grandeur !

      Au final voila l'humain est trop attacher a sa propre existence à l'image d'une gangraine sur vôtre main elle continuera de gan-grainée vôtre corps elle ne disparaîtra pas d'elle même, l'humain et la gangraine de notre éco-système elle continuera de grossir jusqu’à l'avoir détruit et de se fait avoir provoqué sa propre extinction !

      Maintenant je me dit que une minorités d'humain peu importe leur couleur de peau, peu importe leur idéaux arrivera à vivre en cohabitation car au final nous nous sentons tout puissant quand nous somme trop nombreux, je me dit que 500 millions de personne qui peuple cette terre aura plus de facilitée à respecter sont éco systeme sans le mettre à sont image et même si il en avais l'envie il aurais l'impacte de 500 millions d'être humain dispersée sur le globe et non de 7 milliards ce qui préserverais ce que nous avons

      Donc comprenez que je ne souhaite la mort de personne en particulier je vois juste tout ceci dans sa globalités, et sa se fini pars un choix la survie de millier d'espèce d'animaux, de plante qui s'éteigne chaque année car l'homme est trop nombreux ou alors des millions d'homme qui disparaisse et qui laisse cette terre se reconstruire de toute les destruction que nous lui avons infligée

      Nous pouvons parfaitement avancée sans être 7 milliards cette course a l'industrialisation, à la population, aux religions ... c'est juste d'une stupidité sans nom et sa n'apporte au final que notre propre destruction !

      Donc voila pourquoi je souhaite une maladie car l'homme ne sais pas se régulée lui même il ne saura jamais être responsable nous somme des enfants parmi les quels née de grand génie qui nous donne de grande chose avec les quels nous somme irresponsable !
    • Je m'inspire de vos propre propos en disant génocide Ryu comme expliqué la

      Fenrirr a écrit:

      Donc comprenez que je ne souhaite la mort de personne en particulier je vois juste tout ceci dans sa globalités, et sa se fini pars un choix la survie de millier d'espèce d'animaux, de plante qui s'éteigne chaque année car l'homme est trop nombreux ou alors des millions d'homme qui disparaisse et qui laisse cette terre se reconstruire de toute les destruction que nous lui avons infligée
      Je ne souhaite pas ceci mais je répondrais plus tard à ton avis précédent juste trop fatigué se soir pour écrire des longs textes
    • Le souhait ou l'action d'adopter un enfant n'est pas un crime; le souhait d'en concevoir non plus.
      Et il serait tout autant abject de qualifier de crime la volonté de ne pas en avoir.


      Cependant, je me permet de rebondir sur un point, bien qu'indirectement lié au sujet.

      LadyVixy a écrit:

      Je ne vois aucune raison valable et justifiable à donner vie à un enfant, en 2018, quand on sait que ces millions d'enfants prient pour avoir une famille et qu'on leur offre des moyens.

      Tu poses, dans ta phrase, l'axiome suivant: Il n'y a selon toi, aucune raison valable et justifiable de donner vie à un enfant.

      Hors, si je peux me permettre, le désir de concevoir et ce à l'aide d'une partie de son patrimoine génétique et d'un coït comblant, est non seulement une raison naturelle, - ce qui ne veut pas dire pour autant que le désir de ne pas avoir d'enfant est contre nature ;) -, mais cela en devient autant valable que justifiable dès lors que chez certaines personnes, -et quand je dis certaines, je penche quand même pour une énorme majorité bien que je n'ai aucun chiffre de source sûre- la procréation est une condition sine qua non à l'accession au bonheur amoureux, et à titre plus personnel, une toute relative plénitude.
    • Ce débat m'évoque une bande dessinée que j'ai lu récemment, j'avais d'ailleurs écrit une critique à son sujet que voici :

      Dans Couleur de peau miel : miel. Jung fait le récit de son parcours de vie de l’âge de 5 ans jusqu’à l’âge de 13 ans. On le suit dans les rues de Séoul et à l’orphelinat à l’âge de 5 ans puis dans sa famille adoptive en Belgique jusqu’au seuil de l’adolescence. Dans ce récit autobiographique Jung nous fait partager les questions, les tourments, les joies et les peines d’un enfant adopté : l’abandon, le déracinement, la quête d’identité, l’intégration dans une nouvelle famille, et une nouvelle culture.

      Le récit a pour toile de fond la guerre de Corée. Des milliers d’orphelins, la misère économique, la condamnation morale des femmes célibataires ont été les causes des débuts de l’adoption internationale de masse : A travers sa propre histoire Jung rend hommage aux 200,000 Coréens adoptés dans le monde.

      Par ce récit autobiographique réalisé à l’âge de 26 ans Jung cherche à se situer dans sa propre histoire. Jung casse la linéarité du récit en introduisant des souvenirs de l’orphelinat, des évocations imaginaires de sa mère de naissance, des données historiques concernant l’adoption Coréenne.

      ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

      J'ai personnellement beaucoup aimé cette BD, Jung réussit à nous parler d’un sujet intime, difficile, avec beaucoup de profondeur et néanmoins avec humour et sans misérabilisme.

      Sinon j'ai bien apprécié la vidéo qu'a posté @EurynosClique ICI
      Je recommande fortement !
    • Attention, pavé en approche. Et je précise que c'est un avis personnel de joueuse, pas un avis de modération de la BA.

      Même sans viser une personne en particulier, on n'a pas le droit de souhaiter la mort des gens. C'est immoral, c'est dérangeant, c'est politiquement incorrect. Surtout qu'on ne se rend pas bien compte de ce que ça implique. L'épidémie de Peste de 1347 a tué environ un tiers de la population européenne (plus d'infos ici, c'est super intéressant : youtu.be/Lfd2AL-tnwM ). Les gens de l'époque ne comprenaient pas ce qu'il se passait, ils ne connaissaient pas cette maladie, ne savaient pas comment elle se propageait, ne connaissaient aucun moyen de la soigner. Les gens vivaient reclus pour ne pas être contaminés, les pestiférés étaient... Ah oui, le terme a traversé les âges et même aujourd'hui, on utilise ce terme pour montrer comment ils étaient traités... Les croyances les plus folles ont émergé car les gens étaient tellement terrorisés et tellement désespérés qu'ils étaient prêts à croire tout et n'importe quoi. Essayez d'imaginer l'ambiance qui devait régner à cette époque, quand les gens voyaient leurs proches et leurs connaissances mourir les uns après les autres, sans comprendre ce qu'il se passait, sans avoir la moindre information autre que des rumeurs. Imaginez les longues soirées à la lueur des bougies, quand il n'y a rien d'autre à faire que de se demander qui sera le prochain. Imaginez les médecins, qui faisaient tout ce qu'ils pouvaient pour sauver leurs patients et assistaient quasi systématiquement à leur mort. C'est une moyenne, évidemment, mais une épidémie comme la peste implique qu'un tiers de votre famille, un tiers de vos amis, un tiers de vos connaissances meurt. C'est beaucoup plus facile de considérer cette solution quand on pense qu'elle se produira à l'autre bout du monde plutôt que dans sa rue, dans son collège/lycée/travail, dans son cercle d'amis.

      Et toute considération morale mise à part, je trouve que c'est une solution de facilité. (Ne prenez pas cette phrase hors contexte, lisez la suite). En gros, dire qu'une pandémie ou une guerre mondiale règlerait tous les problèmes, c'est remettre le devenir de l'humanité entre les mains du destin/hasard/Dieu.( Et planifier une pandémie ou une guerre mondiale n'est pas seulement immoral mais aussi criminel, donc on oublie tout de suite cette idée. ) Donc cette "solution" revient à se déresponsabiliser, à souhaiter une intervention extérieure, indépendante de notre volonté et totalement aléatoire pour régler un problème qu'on peut parfaitement régler nous-même. Et qu'on doit régler nous-même. Dire qu'on n'y arrivera pas, que ça ne sera pas assez efficace, c'est comme si un entraîneur de foot, coupe du monde oblige, dit à son équipe avant un match " Bon, les gars, on va se faire défoncer alors vous faites comme vous pouvez et peut-être que la foudre va s'abattre sur l'équipe adverse. C'est la seule chose qui nous ferait gagner". C'est pas comme ça qu'ils vont gagner.

      On peut parfaitement gérer une population mondiale aussi importante tout en ayant un impact moins important sur notre environnement. Alors oui, je suis d'accord avec toi, l'Homme est cupide et avide de pouvoir. Oui, il y a des règlementations qui devraient voir le jour mais qui sont repoussées par les lobbies. Oui, il y a des aberrations écologiques qui sont commises aujourd'hui parce que l'argent en jeu envoie valser les idéaux les plus sincères. D'accord, ce n'est pas un match gagné d'avance, et ça va être dur de le gagner, mais c'est faisable. Mais on ne doit pas attendre qu'un gouvernement passe des lois. On ne doit pas attendre que les autres le fassent pour nous. Et on doit accepter que l'argent soit aussi un moyen d'arriver à un monde plus respectueux de l'environnement. Comme le disait un intervenant de C dans l'air " Trump n'est pas du tout écolo et aucune de ses mesures ne va dans le sens de l'éco-responsabilité. Mais c'est un homme d'affaire et un pragmatique, et quand il se rendra compte qu'il existe un vrai business écolo et qu'il y a de l'argent à se faire, alors il pourrait bien changer d'avis".

      Le problème majeur actuel est la surconsommation, qui entraîne fatalement le gaspillage. Même si je respecte les personnes qui décident de vivre en ermite dans une cabane de bois, les vegans qui refusent tout produit issu de l'exploitation animale, je pense qu'on peut trouver un juste milieu moins radical. Ne pas rejeter en bloc toute la technologie et tout le progrès, mais prendre le temps de réfléchir avant de faire un achat : "Cet écran 4k, 165 cm, est-il réellement indispensable alors que mon téléviseur fonctionne encore et me donne une image franchement correcte ? " "Cet Iphone 52 est-il vraiment indispensable, alors que sa seule amélioration par rapport au mien est qu'un bouton a disparu ?" "Et si j'essayais de manger, deux jours par semaine, des repas végétariens ?" "Est-ce que j'ai vraiment besoin de prendre ma voiture aujourd'hui pour aller là-bas acheter un truc, alors que je dois y aller la semaine prochaine ? "
      On ressent le besoin d'avoir toujours mieux, toujours plus, mais pourquoi ? Pourquoi, d'un coup, tout le monde a voulu des handspinner ? Pourquoi c'est indispensable d'avoir les derniers vêtements à la mode ? Dès l'instant où on comprend la force du marketing et de la pression sociale sur notre consommation, on commence déjà à s'en libérer un peu. Parce que si la réponse est, trop souvent "Parce que tout le monde en a un/le fait", alors ça fait vraiment relativiser. Après tout, vaut-il mieux garder un vêtement qui nous plaît, qui nous va bien, et qui est en bon état ou le jeter pour acheter le dernier truc à la mode, tendance, que tout le monde va porter ?

      La démarche zéro déchet est une démarche qui m'intéresse vraiment, même si je ne vise absolument pas le zéro déchet. Le principe est simple : réduire drastiquement sa quantité de déchets et ça offre une toute nouvelle perspective de consommation : le déchet le plus facile à éviter est celui qu'on ne ramène pas chez soi. Donc par exemple, ne pas acheter des biscuits emballés dans un carton, une barquette et enfin dans des petits sachets individuels : on en trouve qui sont simplement dans un sachet et c'est tout aussi bien (et souvent moins cher). Ne pas acheter des fruits et légumes emballés, puisque la nature a bien fait et a inventé des fruits et légumes avec une couche de protection (Et on se rend souvent compte, à ce moment-là, que le sachet n'est là que pour nous forcer à acheter un kilo de courgette, un kilo d'orange, une main de six bananes, alors qu'on ne pourra pas forcément tout manger avant que ça s'abîme). Ne pas acheter des gourdes de compotes, elles-mêmes emballées dans un carton : un pot de compote suffit largement. Puis on se rend compte que faire sa propre compote, c'est simplement peler trois pommes et les faire cuire, c'est facile, c'est rapide, c'est moins cher, c'est sans colorant/conservateur/additif et c'est meilleur au goût. Le suremballage sert soit à forcer les consommateurs à acheter une quantité donnée, en leur faisant miroiter des économies (qui risquent de finir à la poubelle si on ne peut pas tout manger à temps), soit à leur faire acheter la même chose mais plus cher, sous prétexte que c'est plus "nomade".
      Le zéro déchet, c'est éviter tout ce qui est jetable (la vaisselle, les serviette en papier, l'essuie-tout) et le remplacer par du ré-utilisable. (Bon, les limites sont les couches et les protections périodiques, mais je pense que si on réduit tout le reste, on peut se permettre de garder ça). Le zéro déchet, c'est essayer de réparer/recoudre/transformer/donner une seconde vie à un objet abîmé au lieu de le jeter et d'un racheter un. Le zéro déchet, c'est donner ce dont on ne se sert plus au lieu de le jeter.
      Quand on y regarde de plus près, ça permet de faire des économies, d'avoir une réelle réflexion au moment d'acheter, et de faire bouger un peu les choses. Parce que si les géants de l'agro-industrie se rendent compte que les gens n'achètent plus leurs gourdes de compotes chimiques sur-emballées, alors ils arrêteront d'en produire. On gaspillera moins de ressources et d'énergie pour produire quelque chose qui n'a pour vocation que de transporter et qui finira presque instantanément à la poubelle.

      Je ne pense pas qu'on doive attendre grand-chose des pouvoirs publics, mais j'aime beaucoup le terme "consom-acteur". Notre manière de consommer est le plus grand activisme écologique qui existe, parce qu'il y a de l'argent en jeu, et si tout le monde se met à avoir une consommation raisonnée, avec des produits respectueux de l'environnement et en éliminant l'inutile et les gadgets, alors on aura fait un grand pas en avant.

      Donnez-moi du chocolat, et tout le monde s'en sortira vivant