La lecture et vous

    • Roman

    This site uses cookies. By continuing to browse this site, you are agreeing to our use of cookies. More details

    • La lecture et vous

      "Les jeunes ne lisent plus."

      Je crois que tout le monde a déjà entendu cette phrase, voilà maintenant plusieurs décennies que l'on s'inquiète du déclin du livre sans être fixé sur la cause. On pointe généralement du doigt la technologie, hier la télé, aujourd'hui les jeux vidéo, internet, les smartphones... Or, nous sommes justement sur un forum dont la communauté, assez jeune, est familière avec tous ces nouveaux outils, ces nouveaux loisirs. Ici nous avons des gamers, des geeks, des otakus et autres individus dont les activités favorites impliquent un écran, du coup je suis curieux de savoir quelle place vous accordez à la lecture. Est-ce que vous lisez ? Pourquoi ? Que lisez-vous ?...*

      Je répondrai moi-même à ces questions si je constate que le sujet intéresse. Je voudrais pas me taper un monologue dans le vide. :|
      En attendant, à vous de jouer.

      *Il n'y a pas de bonnes ou mauvaises réponses bien entendu. Je ne suis pas là pour tailler ceux qui ne lisent pas (ou ceux qui lisent !), donc abstenez-vous de le faire.
    • J'adore t-on sujet !

      Alors personnellement je suis un grand fan de bandes dessinées, et j'en est dévoré ... énormément, que ce soit des bandes dessinées européene, des comics (USA) ou encore des mangas (japon).

      Je possède et suis une quantité affolante de séries de bandes dessinées, mais je lis aussi des ones-shots, cependant j'achète peu de mangas parce que je les lis davantage dans des bibliothèques ou dans des espaces culturels. Je m'intéresse de près à la bande dessinée numérique en lien avec l'image animée (sous format gif) ou encore intéractive (support nécessitant une action, un clic). Je m'informe régulièrement sur les nouvelles parutions, je suis abonné par l'intermédiaire de newsletters à plusieurs librairies spécialisées, maisons d'éditions et je consulte des sites spécialisés.
      Je lis aussi beaucoup de mangas à travers des sites de scan, où je lis absolument toutes les nouveautés et genres !

      Après j'ai aussi une culture de la bande dessinée, de son histoire, des grands classiques. J'ai d'ailleurs eu l'opportunité d'assister à une conférence il y a 1 mois avec Lorenzo Mattotti, un grand maître du 9ème Art.

      Ma lecture de roman est par contre assez pauvre, et semble assez ridicule devant mes montagnes de BD qui peuple ma bibliothèque. J'apprécie les romans de science fiction et de fantastique. Actuellement j'ai lu Candide de Voltaire, L'Oeuvre de Zola et je vais m'attaquer à La religieuse de Diderot. Je ne vous cache pas que cela à un petit rapport avec mes cours, comme je fais mes études dans les métiers du livre. A titre personnel cette année, j'ai lu La fleur de verre, il s'agit d'un livre de nouvelles de George R.R. Martin (plus connu pour sa série Game of throne). J'ai aussi lu Max de Sarah Cohen-Scali qui traite de l'allemagne nazi et notamment du programme "Lebesborn" sur la création de la race "Aryenne".

      Deux grands classique de science fiction que vous devez lire : Le meilleur des mondes, d'Aldous Huxley et Fahrenheit 451, de Ray Bradbury. (C'est peut être déjà fait avec les cours :D)

      Je lis aussi des Albums, il ne faut pas croire qu'ils soient forcément destinés à la jeunesse ! J'ai lu dernièrement les Contes Macabres de Benjamin Lacombe et Edgar Allan Poe, avec des illustrations magnifiques *-*

      Je m'interesse aussi de près à l'univers des contes et notamment à leurs origines, à leurs versions primitives, car ils n'étaient pas destinés aux enfants !

      J'ai aussi participé à plusieurs salons du livre jeunesse en tant que bénévole et je compte encore continuer cette année :)

      _____

      Concernant la lecture, d'un point de vue sociologique c'est souvent l'environnement familial qui intervient. Si les parents sont des bons lecteurs, s'ils possèdent une bonne bibliothèque. Immédiatement l'enfant va vouloir par mimétisme copier ses parents et donc, lire. Personnellement, c'est sur les bandes dessinées que j'ai accroché, car j'avais vraiment un besoin d'images et d'illustrations, c'est ainsi que quand j'étais jeune, j'ai relu des séries de bande dessinée en boucle et plus d'une centaine de fois (Johan et Pirlouit, Gaston Lagaffe, Les Schtroumpf, Le Marsupilami, Spirou et Fantasio, les Mickeys parades, Achilles Talon, Lucky Luke, Astérix etc.) J'ai aussi eu la chance d'avoir des parents qui m'emmenaient en bibliothèque pour en emprunter.
      Quand j'étais jeune, j'avais aussi beaucoup de mal à lire sans le monde de l'image, j'assimilais plus la lecture de livres (Roman) dans le domaine du "scolaire", si bien que ce n'était pas vraiment un divertissement pour moi.

      Message modifié 3 fois, dernière modification faite par “TotemDeBois” ().

    • (Je vous souhaite une bonne lecture, si vous voulez sauter la partie je déballe ma vie : rendez vous directement au dernier paragraphe alt+e )

      C'est malheureusement vrai il y a de moins en moins de gens qui lisent.
      Personnellement je lis principalement des romans (tout genre) mais aussi de la poésie, pourquoi ?

      Eh bien... *s'enflamme* j'adore me plonger dans un univers que ce soit totalement fictif ou non, faire la connaissance de ses personnages, et voir ce que le livre renferme, ce que l'auteur a concocté.

      Pour moi un livre renferme tellement de choses, c'est riche en connaissance, en vécu, alors oui il y a des périodes ou je laisse un peu de côté la lecture pour regarder des séries plutôt ou jouer mais quand je tombe sur des mines d'ors ou des perles (niveau auteur), je suis totalement fascinée et je ne repose pas le livre tant que je l'ai pas fini (c'est presque ça ahah).

      Je comprends ceux qui disent ne pas aimer lire, mais à mon avis c'est parce qu'ils se sont arrêter aux livres qu'on nous force à lire à l'école, qui n'attirent pas forcément quand on est jeune et qu'on trouve ennuyant la plupart du temps. Avant de découvrir mon amour des livres j'étais comme ça, je trouvais les livres ennuyeux c'est seulement en 5e lorsque j'ai découvert
      l'Odyssée d'Ulysse
      que j'ai eu un coup de foudre ! Les romans fantasy ont beaucoup traîné chez moi, je m'étais mise à lire quelques manga aussi je me rappelle de la saga
      Switch Girl ou encore yakitate ja-pan
      mais à l'heure d'aujourd'hui je n'en lis plus, je pense que j'ai tout simplement décrocher de cette univers.

      Pour la poésie c'est plus ancien, ça a commencé en primaire, ewi c'est vieux, lorsqu'on nous fait apprendre des poésies pour les réciter ensuite (je me demande si ça se fait encore d'ailleurs) au début je trouvais la tâche penible mais lorsque j'ai du apprendre
      Demain dès l'aube de Victor Hugo,
      son poème m'a juste envoûté ! Mais j'étais jeune et la lecture n'était pas mon passe temps favoris, alors j'avais laissé la poésie de côté si on veut. Au collège même si certains poèmes étudiés m'avait beaucoup plu, j'ai préfèré me tourner vers des romans, plus facile à lire.
      Ce n'est que plus tard au lycée lorsque j'ai étudié à nouveau ce fameux poème et que je l'ai compris, que le charme a opéré, c'était plus qu'un envoûtement la ahah. J'ai commencé a réellement m'intéresser à ce genre qu'est la poésie et que plus personne (ou presque) ne lit, pourtant c'est si beau ! C'est complexe, pas toujours facile à comprendre, c'est vrai, mais c'est magnifique et tellement délicat. J'adore tout dans la poésie, j'adore comment les mots sont maniés, le rythme alt+q alt+q

      Bref je me perd un peu mais bon, je me sens obligée de faire de la pub a la poésie : NON ce n'est pas un genre pour les femmes, la plupart des poètes sont des hommes, ceux qui les récitaient en étaient aussi. Alors les gars (parce que y'a -presque- que des mecs ici) vous pouvez en lire.
      Pour tout ceux qui n'aime pas lire une poésie c'est court, ça prend 5 minutes MAXIMUM.

      Et là je réalise que j'ai écrit un gros pavé alt+u

      Merci d'avoir lu (non enfaite c'est pas encore fini je l'ai mis trop tôt), et surtout : ce n'est pas parce que vous n'aimez pas lire des classiques que vous n'aimez pas lire des livres !
      N'avez-vous jamais eu envie de comprendre pourquoi on dit "le livre est meilleur" à chaque film qui est une adaptation d'un livre ?

      @TotemDeBois je suis pas d'accord c'est sur qu'avoir des parents qui lisent aide à s'interesser aux livres mais ça va pas déterminer si tu es un lecteur ou non.
      Enfaite les livres n'attirent plus ou en tout cas moins les gens de manières générales ils ont besoin d'être "accompagnés" pour leurs premiers pas (c'est mal dit mais ça me fait rire car c'est un peu ça) que ce soit par un prof, un ami bref un membre de son entourage proche pas forcément les parents.

      Ps: vous êtes libres de vos choix, je vous conseille d'essayer de lire, notamment à découvrir à poésie, mais je ne vous pointe pas un gun dessus même si on pourrait le croire ahah.
      Je sais que pour certain lire n'est pas une partie de plaisir, comme pour certaines de mes amies, mais croyez moi, lorsqu'elles ont découvert LE livre qui leur a parlé (oui oui parlé), elles n'ont plus du tout eu la même image de la lecture et des livres en générale !

      Encore pardon (je vais plus m'arrêter la o/) je sais que les titres ne sont pas soulignés mais c'est une horreur sur téléphone, je sélectionne la partie du texte et quand je remonte pour clique sur souligné plus rien n'est sélectionné ! Désolée si ça vous a piqué les yeux j'ai mis ça en avant comme j'ai pu alt+z alt+,

      Message modifié 1 fois, dernière modification faite par “Koukou93” ().

    • Koukou93 a écrit:

      je suis pas d'accord c'est sur qu'avoir des parents qui lisent aide à s'interesser aux livres mais ça va pas déterminer si tu es un lecteur ou non.
      J'ai expliqué que sociologiquement parlant, l'environnement familiale favorise grandement la lecture pour les jeunes.

      Cela s'explique par l'achat de livre par les parents, ou être inscrit et pouvoir emprunter des livres en bibliothèque. Si tu as des parents bibliothécaires, libraires, ou très bons lecteurs tu as une approche plus aisé à la lecture. Tu comprendras qu'il est assez difficile de lire si les parents n'achètent aucun livre ou disposent seulement d'ouvrages qui ne correspondent pas à ton âge et à tes goûts. Et puis si tes deux parents disent que la lecture c'est pour les "feignants" et que c'est une "perte de temps", ça n'arrange pas les choses, parce que tu vas les croire.

      Après je suis d'accord avec toi, mais c'est quand même assez rare de devenir grand lecteur grâce à un amis ou à un professeur, car ça implique qu'il remplace le rôle des parents, en luis prêtant des livres. Cela peut aussi être un moyen d'insertion social, pour faire partie d'un "groupe", pour discuter des mêmes sujets, mais cela reste des cas très rare.

      C'est là qu'interviennent les bibliothèques qui ont justement pour mission d'aider des enfants et des adolescents, à accéder à la lecture, notamment par la gratuité (inscription gratuite) et l'emprunt. Mais c'est aussi le rôle de l'Etat qui doit prendre les mesures propres à corriger les inégalités dans l’accès à la lecture et à la documentation.

      Je vous invite à lire ce court petit article : actualitte.com/article/monde-e…a-chaque-nouveau-ne/69412

      Koukou93 a écrit:

      ils ont besoin d'être "accompagnés" pour leurs premiers pas (c'est mal dit mais ça me fait rire car c'est un peu ça)
      Non tu as parfaitement raison, ce n'est pas du tout ridicule ce que tu dis ! Par contre c'est le rôle des parents, car pour l'enseignement, il s'agit plus là de pédagogie que du divertissement. Les bibliothèques ne font pas de pédagogie par exemple !

      Message modifié 3 fois, dernière modification faite par “TotemDeBois” ().

    • Je vais pas être aussi long que vous, mais pour que vous vous fassiez une idée, un bout de ma vie ce doit d'être raconté, pour vous faire une idée.

      En effet, comme l'a dit l'auteur de ce topic, la jeune partie des membres du forum, est familière avec la technologie. Certains sont nés juste avant sa création, d'autre même en plein dedans. Pour ma part, je fais partie de ces jeunes donc ça arrive d'entendre que "les jeunes de nos jours ne lisent plus". Moi, quand j'était petit, j'avais appris à lire très vite, je prenais toutes sortes de livres, tout ce qui possédait des lettres : documentaires, bandes dessinées, manuels scolaires, et même des encyclopédies ! ( J'me souviens que quand mes parents m'avaient achetés un poisson rouge, j'avais reçue une grosse encyclopédie avec plein d'espèces de poissons, comment les traiter, nourrir... Je l'avais dévoré sans m'en rendre compte. ) Donc cela va de soi que j'ai rapidement été poussé dans le monde de la lecture, j'ai vite adhéré aux romans, mangas...
      J'ai donc passé mon enfance et le début de mon adolescence à lire. J'ai ensuite connu Nostale, et je passais mes journées dessus, réduisant ce grand de lecture que je me donnais. Ça a continué comme ça, et ainsi de suite, j'entrais de plus en plus dans le monde de la technologie : Youtube, les jeux vidéos en lignes... Je lisais de moins en moins, mais ça ne m'ennuyait pas pour autant. J'avais encore et toujours cette faim de lecture inassouvie.
      Maintenant, quand j'observe les camarades de mon âge, je me rends compte que la grosse majorité n'aime pas, et ne lit presque jamais ( Même quand c'est des lectures pour l'école, c'est avec grande réticence que la lecture est faite, ou pas. ). Je le constate aussi sur leurs copies : leur français, que ce soit l'orthographe, le vocabulaire, la grammaire ou leur conjugaison en pâlit considérablement et ça fait peine à voir.
      De mon point de vue, c'est l'environnement familial ( le mien, des parents non français, m'incitait à apprendre plus qu'assidument le français, me démarquant des enfants, jeunes, et adolescents de mon âge, par exemple ), ainsi que la personne elle même qui sont les facteurs du développement de la lecture chez l'enfant.

      Enfin, pour les différentes questions sur la lecture de chacun, moi je lisais énormément de mangas, pas au point d'en devenir un Otaku, mais j'en lisais beaucoup. Un jeune garçon, ou une fille hein, qui lit des histoires pareilles, pour ne citer que les classiques Dragon Ball, Naruto, ça donne des ailes, et nous influence, et, implicitement nous expliquant qu'on devait faire notre route aussi, comme ces héros de séries. J'ai aussi lu beaucoup de romans, mmmh.. Du genre, l'Apprenti Epouvanteur, la saga Percy Jackson ( ma préférée. ). Pourquoi je lisait, lit... La lecture est pour moi, une porte qu'on prends, et elle nous donne vie, dans d'autres mondes, univers. Aux côtés de personnages de tout types, bons, mauvais... On suit des histoires, qui nous transportent, nous font mûrir. Elle m'a très souvent permis de fuir la réalité, pour me réfugier, respirer, et me calmer.

      Voili voilou, c'est un sujet très intéressant, j'attends aussi les futurs expériences et avis pour débattre dessus avec vous !

    • A mon tour de raconter ma vie alt+e


      J'ai eu la chance de grandir avec des parents passionnés de lecture. Chez moi, j'ai toujours vu des livres un peu partout, j'ai toujours vu mes parents lire le soir, pendant les vacances, etc. C'est en grande partie grâce à eux que j'ai très vite été contaminée par ce virus de la lecture, et pour ça je rejoins totalement le point de vue de @TotemDeBois et @Avinache : L'environnement familial vaut pour beaucoup dans le fait qu'on va aimer lire ou non. Certes, ce n'est pas une règle infaillible, mais ça aide énormément.

      Je pense que l'école est également responsable du fait que les jeunes délaissent peu à peu la lecture. On nous fait lire des livres classiques qui sont parfois difficiles à comprendre, alors qu'on est trop jeunes. La lecture est déjà perçue comme une activité ennuyante - et ce chaque jour un peu plus, avec notre société qui est de plus en plus connectée, axée sur le fait de se montrer et d'être toujours plus sociable - alors forcer la lecture de ce genre de bouquins n'aide clairement pas à changer cette vision. Il faudrait trouver un moyen de redonner aux jeunes l'envie de lire. Et ça passe selon moi par une refonte du système scolaire : Au collège, on devrait nous donner des livres plus faciles d'accès pour que chacun puisse y prendre goût...


      Personnellement, j'ai toujours lu des tas de livres, j'ai toujours été subjuguée par la puissance des mots. Lire nous transporte, nous fait vivre des émotions tellement fortes simplement par une juste combinaison de mots. Ça stimule notre imagination, ça nous fait rêver. Combien de fois j'ai pleuré ou ri devant un livre ? Combien de fois mon cœur s'est emballé de peur qu'il arrive quelque chose aux protagonistes ? *s'emballe* Mais c'est tellement mieux que les films, où l'on a juste à regarder et voilà... Enfin, j'aime bien le cinéma aussi, il existe de très bons films, mais en ce qui concerne les adaptations cinématographiques de livres... C'est toujours tellement frustrant. L'imagination est bridée puisque tout est visible, les émotions/pensées sont plus difficiles à retranscrire simplement avec des images, et pour faire tenir le contenu d'un livre dans moins de 3h de film et bien, il faut couper des tas de choses. Bref, oui, c'est terriblement frustrant.

      En ce qui concerne mes goûts en matière de lecture, je suis une grande fan de dystopie et de fantasy (Pierre Bottero a longtemps été mon idole au collège alt+q ) mais je ne crache pas non plus sur les romans à l'eau de rose l'été, ça se lit facilement sans prise de tête, en flemmardant au soleil :D
      Je lis également de la lecture un peu plus classique parfois (George Orwell, Victor Hugo, voire Zola à mes heures perdues) mais ça reste exceptionnel. C'est plus fastidieux à lire, et je n'ai la motivation que par période... Mais ils ont un tel talent que je me laisse tenter parfois alt+l

      Par contre je ne lis que très peu de BDs, j'ai eu une période fan de mangas mais ça m'est vite passé... Y'a pas à dire, je préfère LIRE, une jolie description vaut selon moi 100 images xD En plus, j'aime bien les gros livres qui nous transportent pendant de loooongues heures, j'aime bien avoir la sensation de ne pas pouvoir poser le livre tellement il m'absorbe, de ne pas voir les heures défiler en lisant... Alors qu'une BD ou un manga, ça se lit trop vite à mon goût (mais je respecte tout à fait ceux qui en lisent hein, me tapez pas svp ;( )


      Bref, je pensais faire court et en fait j'ai écrit un pavé aussi, donc je vais m'arrêter là alt+r

      « This is the world we live in and these are the hands we're given
      Use them and let's start trying to make it a place worth living in. » Genesis
    • TotemDeBois a écrit:


      J'ai expliqué que sociologiquement parlant, l'environnement familiale favorise grandement la lecture pour les jeunes.


      Oui, c'est ce que montrent les sondages. Je peux moi aussi confirmer ça avec ma propre expérience. Mon père ne lisait que des BD et ma mère des romans d'amour qui ne m'intéressaient pas le moins du monde. Résultat, du collège à la fac le livre était pour moi un objet purement scolaire, un devoir, une corvée. Certains m'en ont fait baver, je me souviens par exemple n'avoir jamais fini L'Oeuvre de Zola. J'ai dû lire 80 pages alors qu'il en compte 500. Plus le temps passait, plus je culpabilisais de ne pas progresser dans ma lecture, je me forçais mais rien n'y faisait, c'était désespérant. Traumatisant. Ça a contribué à mon dégoût de la lecture.

      En outre, le livre conserve un statut sacré en dehors de l'école. Lire, c'est l'activité intellectuelle par excellence, c'est la culture, la connaissance. Il FAUT lire nous dit-on, lire pour être quelqu'un d'intelligent, de respectable. J'ai vraiment ressenti ça comme une obligation, je n'ai jamais envisagé la lecture comme un divertissement malgré quelques coups de coeur de temps à autre.

      Ces dernières années, internet m'a lui aussi tenu éloigné des livres d'une façon un peu sournoise. Comme vous le savez, n'importe qui peut désormais s'exprimer devant un public assez large via les réseaux sociaux, les forums et autres espaces commentaires. Le truc c'est que tout le monde veut donner son avis, ou plus exactement tout le monde veut avoir un avis. On veut pouvoir se prononcer sur la série qui buzz, on veut regarder ceci ou cela pour gagner en crédibilité auprès des autres, c'est un moyen d'exister.
      Il y a également des sites pour noter des oeuvres, les critiquer, les classer, les comparer etc. C'est à celui qui aura la plus grosse collection. Je me suis un peu laissé emporter par tout ça, parfois j'en viens à faire des calculs du genre "Au lieu de passer 6h sur un livre, je pourrais regarder ces 3 films dont tout le monde parle en ce moment". C'est stupide je sais. C'est aussi une conséquence du téléchargement illégal, avoir accès à des millions d'oeuvres en quelques clics oblige à faire des choix. J'ai donc tendance à privilégier les séries courtes aujourd'hui, les animes de 12 épisodes par exemple, histoire de regarder un maximum de choses différentes.

      Pour ces raisons et d'autres, je ne lis pratiquement pas de livres. Les choses évoluent un peu ces derniers temps, j'ai terminé un roman entamé depuis des lustres puis en ai lu un autre dont le résumé m'intriguait, puis un autre, puis des nouvelles et finalement une pièce de théâtre. D'une part j'ai compris à quel point deux livres peuvent être différents l'un de l'autre, d'autre part j'ai réalisé que les classiques n'étaient pas réservés à une élite, que je pouvais très bien prendre du plaisir à lire du Shakespeare aux chiottes (n'hésitez pas à visualiser la scène). Cette désacralisation est nécessaire pour tous ceux qui, comme moi, sont rebutés par les livres. Si on veut que les jeunes lisent davantage, il faut leur faire comprendre assez tôt qu'il y en a pour tous les goûts, qu'il existe une multitude d'auteurs, d'époques, de genres, de thèmes, de styles... Il faut trouver les histoires qui leur parleront, les personnages auxquels ils pourront s'identifier, et ne pas hésiter à faire des parallèles entre la littérature et le cinéma ou même les jeux vidéo pour les rassurer. Lire c'est comme écouter de la musique, c'est profondément humain, les personnes qui n'aiment pas sont -à quelques exceptions près- celles qui n'ont pas encore trouvé ce qui leur convient.

      Sinon de mon côté j'adore les mangas. Je lisais des BD quand j'étais enfant, ça au moins on en avait à la maison : Le Journal de Mickey, Pif & Hercule, des classiques comme Astérix et Tintin etc. J'ai découvert les mangas au lycée, les Dragon Ball, Naruto, Bleach et compagnie dont j'ai lu les scans hebdomadaires pendant des années. La lecture d'un nouveau chapitre de One Piece est toujours le meilleur moment de ma semaine. Avec le temps je me suis un peu lassé des shounen de baston ultra-codifiés, je me suis orienté vers les seinen puis j'ai commencé à privilégier les animes, à la fois plus faciles à trouver sur internet et moins longs. Il faut savoir que les mangas à succès comptabilisent souvent des dizaines de tomes, se lancer là-dedans demande un certain courage. Je n'oppose pas pour autant mangas et animes, les deux supports ont des qualités différentes. J'aime entre autres le dynamisme des mangas, chaque case y est importante, un bon découpage permet d'éviter les mouvements superflus que l'animation se doit de représenter. Je trouve qu'une belle planche est plus percutante, plus marquante que n'importe quel plan d'un anime, d'autant que les dessins contiennent des détails que l'animation ne peut pas se permettre d'avoir. Vagabond ou Berserk sont des références en la matière.

      Aujourd'hui je ne lis plus guère de BD franco-belges, je préfère le noir et blanc, le découpage plus libre et le style général des mangas. Idem pour les comics. Je n'ai rien contre, j'en lis parfois, mais les mangas ont ma préférence. C'est tout une esthétique, un univers, une culture dont je raffole.

      PS : je suis content de vous voir répondre et de vous savoir passionnés par diverses formes d'écriture.
    • À moi de vous conter mon expérience avec cet art plein de richesse qu'est la littérature. Ça risque de paraître redondant étant donné que je partage la majorité de vos points de vue.

      Personnellement, je n'ai pas eu la chance d'évoluer dans un environnement propice à la lecture : mes parents ne sont pas du tout des lecteurs, et à vrai dire je trouvais cette activité d'un ennui sans nom. Je ne lisais que rarement les livres qu'on nous demandait à l'école, préférant les chercher en film ou lire des résumés sur internet. Ce n'est que plus tard que je me suis essayé à la lecture, en lisant des livres qui me donnaient envie, et non pas des livres qui m'étaient imposés. Et là, ça a été le déclic. Je me suis découvert une passion pour la lecture, les émotions qu'on peut ressentir en lisant, l'imagination qui fait son travail, qui ne sont tellement pas comparables avec les nombreuses œuvres cinématographiques en mon sens.

      Aujourd'hui, la lecture n'est pas du tout une activité qui attire les jeunes, et je partage vos points de vue sur le fait que l'école soit en grande partie responsable. Dès notre plus jeune âge, on nous impose des livres qui ne nous correspondent pas, faisant passer cette activité pour une véritable corvée, quelque chose dont on doit se débarrasser au plus vite.
      Mais je pense que la société actuelle représente aussi un gros frein à la lecture. Les réseaux sociaux (tels que facebook et Twitter, pour ne citer qu'eux) poussent les gens à s'exhiber, à feindre la distinction, à chercher à paraître plutôt qu'à être.

      En ce moment je ne lis plus ou très peu, ça ne m'empêche pas d'obliger les gens à lire les livres que j'aime, pour pouvoir en parler (cc @Lorelyn). Je regrette le temps où je pouvais passer des heures et des heures plongé dans un roman, sans me soucier du reste. alt+l
    • Tous les lecteurs de notre âge doivent plus ou moins la même histoire à raconter :)
      Parents lecteurs, ou du moins ayant une vie culturelle assez développées (concerts, musées, expositions, etc)...

      Personnellement, mes parents ont une bibliothèque assez énorme à la mais ce qui m'a lancé dans la lecture, c'est ma rencontre avec Pierre Bottero (et oui :p) quand j'avais 7 ans (déjà 10 ans alt+u ), et qui m'a énormément marquée (je suis plus SF/Fantasy mais je lis de tout, aussi des BD et de la poésie).

      Au niveau relation avec les nouvelles technologies, je trouve qu'effectivement, ça empêche une grande majorité des jeunes de lire.
      Je m'explique. Avant l’avènement des écrans comme on les voit aujourd'hui, quand on s'ennuyait, on avait un peu mois de choix, et lire en faisait partie. Avec les écrans, on ne s’ennuie plus, pour peu qu'on ait accès aux écrans, au vu de l'énorme quantité de divertissement proposé par Internet.

      Je vais pas partir dans la diatribe "C'était mieux avant", car les écrans peuvent quand même apporter quelques bénéfices à la littérature. Je veux bien sûr parler des plateformes en lignes pour partager ses écrits (Wattpad, par exemple, sans tenir compte de la qualité des-dits écrits bien sûr) ou des liseuses, qui permettent d'avoir accès à une quantité assez impressionnante d'ouvrages sans forcément débourser beaucoup d'argent (je ne préfère pas rentrer dans la problématique de la paie des auteurs avec des livres à 2/3€ en numérique).

      Bref, mon opinion est assez mitigée mais l'avènement du numérique oblige la littérature à se moderniser (dans le bon et le mauvais sens => Accès à une énorme banque d'ouvrages / disparition presque certaine du métier d'auteur vu les salaires dus aux prix du numérique). Bref, j'ai encore écrit un pavé...



      P.S. : Je suis sur Wattpad et il y a une communauté SFFF très sympa et intéressante derrière les histoires de romance/youngadult mises en avant ;)
    • Personnellement, j'ai pas eu la chance d'avoir était entouré de lecteur de la famille, je crois qu'en 22 ans mes parents ont du touché des livres, les 6 premières années de ma vie et après j'ai fait mon petit bonhomme de chemin.

      J'ai eu l’immense chance de faire partie de la famille des sapeurs-pompiers grâce à mon père (et être volontaire après mais je m'éloigne) où une femme de pompier était directrice de la médiathèque du village, elle est devenue un peu ma marraine la bonne lecture. Elle nous faisait venir 3x par mois avec l'école de la maternelle au CM2 pour nous lire des histoires mais aussi qu'on empreinte un livre qu'on racontait devant les copains après! Je suis rapidement tombé amoureux de l'imaginaire, du légendaire, des contes fantastiques! C'était mon truc, j'ai tjrs eu la chance de plonger tête baisser dans un livre passionné et de m'imaginer tout au long de la lecture les scènes.

      Ensuite, la période charnière de ma vie de lecteur où lorsqu'on se sent seul et détesté de tous, on s'enferme quelques part dans un monde à part, et j'ai attaqué Harry Potter, et j'ai compris que le fantastiques, la magie, les épopées, c'était mon truc, c'était mon monde, je dévorais des 10aines de livres par semaine, pour me créer mon monde magique où je me sentais bien, à chercher ce monde parallèle plein de magie et de créatures étranges (qui font pas peur, parce que je suis une tapette). C'est aussi la que j'me suis découvert une "particularité" qu'on a pas vraiment envie d'exposer. En lisant les livres de princesses et de sauveur, je m'identifiais souvent comme la "princesse" qu'on devait sauver, et ça me plaiser de plus en plus à l'idée de me faire sauver par un garçon (pas un homme j'avais que 15ans quand même).

      A ce moment la, j'ai eu ma période manga : ZatchBell, MÄR, DBZ, Bleach, Kurokami & Witch Hunter m'ont le plus marqué je pense, et en arrivant en 3eme et au lycée, j'ai commencé le théatre pour me sociabiliser et je me rappelle encore d'Antigone, je pense la meilleure pièce de théâtre que j'ai lu de ma vie.

      En changeant de ville, grâce à Nostale et à mes fidèles bouquins, je me suis créé une personnalité que j'ai modelé avec des traits sociales, très traits plus personnelles que je n'évoquerai pas ici. Mais lire m'a littéralement changer, mes goûts changent moins.

      ...

      Depuis 2016 et avec l'IRL des Furiens à la Japan, je me suis remis à lire des mangas chose que j'avais pas fait depuis genre 2011 avec Boku no Hero Acadamia, Im the greatest priest, SAO etc ... je lis pas mal de roman d'animation japonaise, je sais pas si ça se dit.

      Et depuis Novembre et le black friday, je compte un nouvel allié qui me suis même jusque dans mon bain, la liseuse Kindle! Bien sûr je reste un amoureux du papier et des beaux livres, donc je continue à acheter des beaux livres comme la passe-mirroir (que je vous recommande). Et j'ai enfin pris l'habitude de remplir ma bibliothèque Online Booknode. Si ça intéresse des gens, CaptaineFlopinouh c'est mon ID.

      ...

      Un petit top 3 SF-Dystopie / Fantastique-Fantasy / Manga

      SF-Dysto : 1. Les âmes vagabondes de Stéphanie Meyer 2. Le passeur de Lois Lowry 3. La sélection de Kiera Cass
      Fantastique-Fantasy : 1 . Harry Potter ( le trois surtout ) de JK Rowling 2. La Passe-mirroir de Christelle Dabos (moitié Dysto quand même) 3. La première inquisitrice de Terry Goodkind
      Manga : 1. Zatch Bell 2. MÄR 3. KuroKami

      Message modifié 1 fois, dernière modification faite par “Wonrei” ().

    • Si tu veux une histoire magnifique tournant autour d'Antigone d'Anouil, je te recommande "Le quatrième mur" de Sorj Chalandon, qui est une histoire exceptionnelle que j'ai découverte avec mes cours de français de première... :)

      P.S. : Les livres que tu cites comme Fantastique, appartiennent au domaine de la fantasy, et non au fantastique, qui regroupe les romans/nouvelles oscillant entre l'horreur et le mystère (Maupassant en est un bon représentant)
    • Quel beau sujet. ♥

      Pour ma part, j'ai toujours aimé la lecture, je me souviens que pour me punir quand j'avais fait un caprice (ou autre) étant enfant, mes parents me confisquaient juste mon livre du moment en le rangeant dans un endroit inaccessible. alt+l

      Très jeune, je lisait déjà des monuments littéraires (extrêmement joyeux) comme "Les Misérables", "Notre-Dame de Paris", "Le tour du monde en 80 jours"...
      Ceci explique peut-être ma constante attitude dramatique, ceci dit en passant...

      Bien sur j'ai également dévoré les saga légendaires telles que (Harry Potter, Les Orphelins Baudelaire, Le Seigneur des Anneaux, Hunger Games, L'Assassin Royal, Game of Thrones et j'en passe...)

      J'aime lire à un point tel que, pour améliorer mon anglais, j'ai également re-lu les saga Harry Potter et celle de l'Assassin Royal, dans leur langues originelles.
      Oui.

      Ensuite, bieeen entendu, les BD (Tintin, les carnets de cerise, Marvel, DC...) et manga (Jojo, Card Captor Sakura, X 1999, Sailor Moon, Tokyo Babylon, Détective Conan...) ont également pris une grande place dans ma culture littéraire. :love:

      Je vais m'arrêter là, pour le bien de tous. alt+r